Le Plan d'action de Lima vise les réserves mondiales de la biosphère au Vietnam

Jeudi, 29 novembre 2018 à 12:34:44
 Font Size:     |        Print
 

La réserve de la biosphère de Lang Biang à Lâm Dông (sur les Hauts Plateaux du Centre). Photo : sggp.com.vn.

Nhân Dân en ligne - Un atelier sur le bilan des travaux de 2018 et pour planifier la mise en œuvre du Plan d'action de Lima dans les réserves mondiales de la biosphère au Vietnam a eu lieu le 28 novembre dans la province de Dông Nai (au Sud).

Il a été organisé conjointement par le Comité national du Vietnam pour l'UNESCO et le Comité populaire de la province de Dông Nai.

Le Plan d'action de Lima pour le programme de l'UNESCO sur l'Homme et la biosphère (MAB) et son réseau mondial de réserves de biosphère (2016-2025) a été adopté par le Conseil international de coordination du MAB (MAB ICC) lors de sa 28e session à Lima (Pérou) en mars 2016. Il contient des actions visant à assurer la mise en œuvre effective de la stratégie MAB 2015-2025.

Son objectif est de créer des sociétés prospères, en harmonie avec la biosphère, en vue de la réalisation des objectifs de développement durable et du Programme de développement durable à l'horizon 2030 des Nations Unies, grâce à la diffusion mondiale de modèles de durabilité élaborés dans les réserves de biosphère.

Selon le Comité national du Vietnam pour l'UNESCO, le Vietnam compte actuellement neuf réserves de biosphère reconnues par l'UNESCO comme réserves mondiales de la biosphère. Ces sites sont un lieu de conservation de la biodiversité vietnamienne et du monde, ainsi que de préservation et de développement d'un certain nombre d'espèces animales et végétales rares et précieuses qui se trouvent dans le Livre rouge du Vietnam et du monde.

Cette année, le Vietnam a enregistré des progrès dans la mise en œuvre du Plan d'action de Lima. La réserve de la biosphère de Cat Ba à Hai Phong a été la première au Vietnam à élaborer un plan de mise en œuvre du plan d'action de Lima adopté par les autorités locales, tandis que la réserve de la biosphère de Lang Biang à Lâm Dông (sur les Hauts Plateaux du Centre) a mis au point un modèle de gestion communautaire de la réserve qui a facilité le développement local.

La réserve de la biosphère de Cù Lao Chàm - Hôi An à Quang Nam a lancé un projet d'éclosion des œufs pour reconstituer la population de tortues de mer du centre du Vietnam. Des centaines d'œufs pondus par des tortues de mer dans le parc national de Côn Dao ont été transportés à Bai Bac de Cu Lao Cham où ils ont éclos en septembre 2017. Ce succès, conjugué à l'amélioration des pratiques de protection de l'environnement, a ouvert de meilleures perspectives de restauration et de conservation des tortues de mer et de la biodiversité de Cù Lao Chàm.

L'année dernière, plus de 860 bébés tortus sont nés de 900 œufs en utilisant la méthode de conservation ex situ, et tous ont ensuite été relâchés en mer. On prévoit que 900 œufs supplémentaires écloseront en juin et en août de cette année. On prévoit que d'ici 2020, les tortues de mer retourneront sur le rivage autour de Cù Lao Chàm pour nicher.

S'exprimant lors de l'atelier, les directeurs des réserves de la biosphère au Vietnam ont suggéré que les gouvernements locaux où sont situées les réserves de la biosphère doivent se concentrer sur la protection des forêts et améliorer les moyens de subsistance des personnes qui les gèrent. Dans le même temps, les réserves de la biosphère du Vietnam doivent renforcer leur coopération avec leurs pairs des autres pays afin d’accélérer les campagnes de communication pour promouvoir les réserves de la biosphère auprès des populations et sensibiliser le public à la protection de l'environnement.

NDEL

  Partager cet article