Le Vietnam et le Japon coopèrent dans la gestion des déchets et la lutte contre la pollution

Vendredi, 11 janvier 2019 à 16:08:57
 Font Size:     |        Print
 

Photo d'illustration : VNA.

Nhân Dân en ligne - La première réunion du Comité mixte Vietnam - Japon sur la gestion des déchets a eu lieu le 11 janvier à Hanoï dans le but d’élaborer des plans de coopération.

Cet événement s’inscrit dans le cadre de la Semaine de l’environnement entre le Vietnam et le Japon du 9 au 11 janvier.

Selon le vice-ministre vietnamien des Ressources naturelles et de l’Environnement Vo Tuân Nhân, la majorité des déchets solides au Vietnam sont enfouis. Le pays ne compte que 300 incinérateurs de déchets solides ménagers environ, dont la plupart sont petits et au niveau communal.

Le vice-ministre Vo Tuân Nhân souhaite bénéficier des expériences japonaises dans ce secteur pour trouver un modèle approprié aux conditions vietnamiennes. Il a appelé les entreprises japonaises à investir dans les projets de transformation de déchets en électricité.

Le vice-ministre japonais de l’Environnement Takaaki Katsumata a indiqué que le Japon pourrait assister le Vietnam dans le traitement des déchets pour assurer l’harmonie entre le développement économique et le respect de l’environnement.

* Le même jour, un colloque international a été organisé dans le but d’aider le Vietnam à avoir accès à des connaissances, expériences et technologies avancées dans le secteur de l’environnement. Ce colloque, dans le cadre de la Semaine de l’environnement Vietnam-Japon du 9 au 11 janvier, a réuni des officiels et des entreprises des deux pays.

Les participants ont échangé des informations et discuté de la gestion, des technologies de prévention et de contrôle de la pollution. Les entreprises vietnamiennes et japonaises, elles, ont analysé les possibilités de coopération dans ce secteur.

Lors de sa prise de parole, le vice-ministre vietnamien des Ressources naturelles et de l’Environnement Vo Tuân Nhân a souligné que le Vietnam faisait face à plusieurs problèmes liés à la pollution. Le Japon, de son côté, est actuellement l’un des pays ayant réussi à contrôler la pollution avec de nombreuses technologies modernes et plusieurs modèles performants.

Pour sa part, le vice-ministre japonais de l’Environnement Takaaki Katsumata a indiqué que les deux parties collaboreraient étroitement dans la lutte contre la polllution de l’air au Vietnam.

VNA/NDEL