Le directeur régional de l’OMS apprécie les engagements du Vietnam en matière de santé

Mardi, 03 avril 2018 à 03:57:42
 Font Size:     |        Print
 

Le directeur régional de l’OMS pour le Pacifique occidental, Shin Young-soo. Photo: SK&DS.

Nhân Dân en ligne - L’OMS est prête à aider le Vietnam dans l’amélioration de la qualité des systèmes de santé et le renforcement des services de santé de base.

C’est ce qu’a déclaré le docteur Shin Young-soo, directeur régional de l’Organisation mondiale de la Santé (OMS) pour le Pacifique occidental, en visite de travail au Vietnam du 29 mars au 2 avril.

Lors d’une interview accordée à la presse vietnamienne, Shin Young-soo s’est montré impressionné devant la grande espérance de vie de la population vietnamienne (76 ans) et les fermes engagements du Vietnam à assurer une couverture universelle de l’assurance-santé. Aucun pays dont le revenu par tête atteint seulement 1 000 dollars par an n'a réussi à prendre des engagements similaires.

À travers ses visites sur le terrain des postes sanitaires des communes de Muong Phang (province de Diên Biên) et Chiêng An (province de Son La), Shin Young-soo a fait remarquer que le Vietnam disposait du système de santé le plus effectif parmi les pays ayant le même niveau de développement. Selon lui, ces dernières années, les postes sanitaires communales du Vietnam ont bien joué leur rôle dans la garantie de la qualité des soins de santé primaires et de la santé préventive, ainsi que dans le renforcement de la vaccination et de l'accès aux soins des femmes et des enfants.

Récemment, le Vietnam a promulgué la Résolution No20 sur le renforcement du travail de protection, de soins et d’amélioration de la santé de la population dans la nouvelle situation, a noté le directeur régional de l’OMS. L’objectif global est d’améliorer la santé, la taille, l’espérance de vie et la qualité de vie des Vietnamiens ; de construire un système de santé équitable, de qualité, efficace et intégré ; et de développer une médecine scientifique, nationale et populaire. Cette résolution consiste également à assurer la gestion et les soins de santé pour tous les habitants ; à édifier un contingent de cadres de santé dotés de solides qualités professionnelles et morales ; et à élever sa compétitivité dans la chaîne de production et de fourniture des produits pharmaceutiques et services de santé.

Comme le Vietnam est divisé en plusieurs régions de différents niveaux de développement, Shin Young-soo a recommandé à ce pays de veiller davantage à la qualité des soins de santé primaires et des services de santé de base. Il a aussi jugé nécessaire d’augmenter les dépenses d’assurance-santé au service des soins de santé primaires et d’élargir la couverture de l’assurance-santé vers le système de médecine familiale et le secteur privé. Cela permettra à la population d’accéder à des services de santé de haute qualité mais à bas prix.

L’OMS a travaillé en étroite collaboration avec le gouvernement vietnamien pour élaborer et matérialiser la Résolution No20, a rappelé Shin Young-soo, avant d’affirmer la volonté de cette organisation d’accompagner le Vietnam pour assurer la mise en œuvre efficace de ce document. Il s’est enfin déclaré convaincu que ladite résolution permettrait de créer des services de soins de santé de haute qualité au profit de la population vietnamienne.

NDEL