« Je crois que les relations Japon-Vietnam connaîtront de bonnes perspectives »

Jeudi, 20 septembre 2018 à 10:54:11
 Font Size:     |        Print
 

Ancien vice-ministre japonais des Affaires étrangères, Asano Katsuhito. Photo: VOV.

Nhân Dân en ligne - Les relations entre le Vietnam et le Japon ont traversé de nombreuses vicissitudes au cours de ces 45 dernières années, contribuant aux intérêts des deux parties, à la paix, à la stabilité et à la prospérité de la région et du monde, selon l’ancien vice-ministre japonais des Affaires étrangères, Asano Katsuhito.

Dans le but d’améliorer ses relations diplomatiques avec le Vietnam, le Japon a établi des relations diplomatiques avec ce pays aséan, juste un an après la normalisation de ses relations avec la Chine. Depuis 45 ans, les relations d’amitié et de coopération entre le Vietnam et le Japon enregistrent diverses bonnes performances dans tous les domaines tels que la politique, le commerce, l’investissement, l’éducation, la culture, les sports, la diplomatie populaire, etc.

La visite d’État au Japon du Président vietnamien Tran Dai Quang et de son épouse du 29 mai au 2 juin a donné une opportunité importante pour la coopération bilatérale dans la conjoncture où la situation évoluait de façon complexe. En outre, le Vietnam et le Japon ont affirmé leur détermination de renforcer leur partenariat stratégique élargi dans une déclaration commune publiée le 31 mai dernier à Tokyo lors l’entretien entre le Président vietnamien Trân Dai Quang et le Premier ministre japonais Shinzo Abe. D'ajouter que la partie japonaise continue de soutenir le développement durable du Vietnam, notamment dans la construction d’infrastructures de haute qualité, l’amélioration de la compétitivité économique et la formation des ressources humaines.

Le Japon et le Vietnam destinent une grande attention à protéger la liberté de navigation en Mer Orientale. Cette déclaration commune a souligné l’importance de maintenir la paix, la sécurité et la sûreté maritime, la liberté de navigation et de survol, la retenue et le plein respect des processus juridiques et diplomatiques, la résolution de tous les différends par des voies pacifiques en conformité avec la base du droit international, y compris la Convention des Nations Unies sur le droit de la mer (CNUDM) de 1982, la mise en œuvre pleine et effective de la Déclaration sur la conduite des parties en Mer Orientale (DOC) de 2002 et l'action ensemble afin d'aboutir rapidement à un code de conduite (COC).

« Je crois que les relations Japon – Vietnam connaîtront de bonnes perspectives », a déclaré l’ancien vice-ministre japonais des Affaires étrangères, Asano Katsuhito.

NDEL