WEF-ASEAN 2018, une bonne occasion pour renforcer les liens Vietnam-Myanmar

Jeudi, 13 septembre 2018 à 17:18:12
 Font Size:     |        Print
 

Le Président vietnamien Trân Dai Quang (à droite) et la conseillère d'État birman, Aung San Suu Kyi, le 13 septembre à Hanoi. Photo : VNA.

Nhân Dân en ligne - Le Vietnam prend toujours en haute estime ses relations d’amitié traditionnelle et de coopération multiforme avec le Myanmar et souhaite promouvoir la coopération bilatérale dans tous les domaines.

C’est ce qu’a déclaré le Président du Vietnam, Trân Dai Quang, en recevant le 13 septembre à Hanoi la conseillère d’État du Myanmar, Aung San Suu Kyi.

Le Président Trân Dai Quang a salué la participation active de la conseillère d’État birmane au Forum économique mondial sur l’ASEAN 2018 (WEF-ASEAN) en cours au Vietnam, ce qui contribuera de manière importante au succès de cet événement.

Il s’est réjoui du bon développement du partenariat de coopération intégrale Vietnam-Myanmar ces derniers temps, notamment après la visite d’État du Secrétaire général du Parti communiste du Vietnam Nguyên Phu Trong au Myanmar en août 2017 et la visite officielle au Vietnam de la conseillère d’État birmane Aung San Suu Kyi en avril dernier.

Le chef de l’État vietnamien a demandé aux deux pays de matérialiser les résultats de ces deux visites de haut rang et de maintenir régulièrement les échanges de délégations à tous les échelons. Il a jugé nécessaire de valoriser l’efficacité des mécanismes de coopération existants et de signer bientôt le Programme d’action pour la matérialisation du partenariat intégral Vietnam-Myanmar pour la période 2018-2023. Selon lui, les deux pays devraient doper les échanges commerciaux bilatéraux pour les porter à un milliard de dollars le plus tôt possible.

Le Président Trân Dai Quang a souligné l’importance d’accélérer les négociations et la signature des accords de coopération dans l’agriculture, la sylviculture, l’aquaculture, les transports, la justice et la lutte contre la criminalité, ainsi que d'établir rapidement un dialogue sur la politique de défense au niveau des vice-ministres et des chefs d’État-major généraux adjoints. Il est également important de multiplier les échanges populaires, de resserrer les liens étroits entre Hô Chi Minh-Ville et Rangoon et d’établir des relations de coopération entre Hanoi et les localités birmanes.

Trân Dai Quang a demandé au gouvernement birman et à la conseillère d’État Aung San Suu Kyi en particulier de créer les meilleures conditions possibles aux entreprises vietnamiennes en activité au Myanmar, y compris la coentreprise Mytel. Ces entreprises, a-t-il poursuivi, contribuent de manière significative au développement socio-économique du Myanmar et au renforcement de la coopération entre les deux pays.

Le dirigeant vietnamien a hautement apprécié la collaboration étroite entre les deux pays au sein des forums régionaux et internationaux, à fortiori l’ONU, le Mouvement des non-alignés et l’ASEAN. Il a proposé aux deux pays de continuer à se coordonner étroitement dans le cadre de l’ASEAN et d’autres mécanismes de coopération sous-régionale comme la coopération Cambodge-Laos-Myanmar-Vietnam (CLMV), la Stratégie de coopération économique Ayeyawady-Chao Phraya-Mekong (ACMECS), le Couloir économique Est-Ouest, la sous-région du Grand Mékong (GMS), etc.

Le Président vietnamien a enfin souhaité que le Myanmar devienne rapidement un membre de la Commission du Mékong (MRC).

Pour sa part, la conseillère d’État birmane Aung San Suu Kyi a hautement apprécié le développement de plus en plus vigoureux de l’amitié et de la coopération entre son pays et le Vietnam.

Selon elle, le WEF-ASEAN 2018 est une bonne opportunité pour resserrer les liens entre les entreprises vietnamiennes et birmanes, et plus généralement, entre les gouvernements et les entreprises des pays participants.

Aung San Suu Kyi a profité de cette occasion pour remercier le Vietnam pour son soutien précieux accordé au peuple birman ces derniers temps. Elle a affirmé la volonté de son pays de promouvoir une coopération étroite avec le Vietnam dans l’économie, l’éducation et les échanges entre les jeunes générations.

La dirigeante birmane a aussi plaidé pour le renforcement de la coopération décentralisée entre les deux pays. Elle a enfin invité le Président vietnamien à effectuer une visite au Myanmar dans un proche avenir.

NDEL