Hô Chi Minh-Ville : bientôt de folles soirées!

Jeudi, 01 février 2018 à 12:58:13
 Font Size:     |        Print
 

Le festival internationale de la gastronomie à Hô Chi Minh-Ville. Photo : VOV

Nhân Dân en ligne – Actuellement, c’est entre 5h00 et 18h00 qu’ont lieu la plupart des activités touristiques à Hô Chi Minh-Ville. Mais les spécialistes du secteur commence à se rendre compte que le créneau 18h00-2h00 du matin pourrait lui aussi être exploité, d’autant plus et d’autant mieux que les touristes seraient alors prêts à payer davantage.

En 2017, Hô Chi Minh-Ville a mis sur pied des circuits fluviaux et de grands événements tels que la Fête de la mode et des technologies ou encore le Festival des arts de la rue, attirant à chaque fois un grand nombre de visiteurs vietnamiens et étrangers. Toutefois, comme l’a très justement fait remarquer Trân Hung Viêt, le directeur général de Saigontourist, en termes de tranche horaire, c’est entre 5h00 et 18h00 qu’ont lieu l’essentiel des activités. Sauf qu’à 18h00, la journée du touriste moyen est loin d’être finie: la soirée ne fait que commencer et en général, elle se prolonge au-delà de minuit.

Autant dire qu’il y a là un créneau à exploiter, qui pourrait d’ailleurs être profitable au secteur touristique, ce qui n’aura en tout cas pas échappé à Trân Hung Viêt : « Nous devrions nous intéresser à cette tranche 18h00-minuit, nous dit-il. Hô Chi Minh-Ville est une ville dynamique et à mon avis, nous aurions tout à gagner à diversifier nos produits touristiques. »

Pour Nguyên Quôc Ky, le directeur général de Vietravel, le Vietnam n’investit pas assez dans le tourisme. Il lui manque un plan global pour le développement touristique. « La ville devrait restructurer ses services touristiques, en créant des zones destinées aux achats, à la gastronomie, aux activités culturelles et artistiques… Hô Chi Minh-Ville a tous les atouts en main. Il lui manque juste une stratégie globale », estime-t-il.

À en croire Trân Vinh Tuyên, le vice-président du Comité populaire de Hô Chi Minh-Ville, cet appel a été entendu. « La ville cherche des experts susceptibles de lui donner de bons conseils pour élaborer une stratégie de développement touristique, à la suite de quoi elle fera un plan. Au plus tard, après le Têt, nous choisirons un organe de consultation pour mener à bien ce travail », nous explique-t-il.

Hô Chi Minh-Ville s’est fixé pour objectif d’accueillir 7,5 millions de touristes étrangers et 29 millions de touristes vietnamiens en 2018. Les économistes estiment que cet objectif est tout à fait atteignable à condition justement que la mégalopole du Sud soit en mesure de proposer diverses activités en soirée.

Bientôt les folles soirées de Hô Chi Minh-Ville donc!

VOV/NDEL