Le Vietnam joue un rôle important au sein de la Communauté francophone

Samedi, 07 décembre 2019 à 22:54:35
 Font Size:     |        Print
 

Le vice-PM et ministre vietnamien des Affaires étrangères, Pham Binh Minh (à droite), et la Secrétaire générale de l'OIF, Louise Mushikiwabo, le 6 décembre à Hanoi. Photo: BQT.

Nhân Dân en ligne - Le Vietnam attache de l’importance au renforcement de ses relations avec l’OIF, un partenaire de premier plan.

C’est ce qu’a déclaré le vice-Premier ministre (PM) et ministre vietnamien des Affaires étrangères, Pham Binh Minh, lors d’un entretien le 6 décembre à Hanoi avec la Secrétaire générale de l'Organisation internationale de la Francophonie (OIF), Louise Mushikiwabo, en visite officielle au Vietnam.

Les deux responsables ont discuté des priorités de l’OIF dans les temps à venir et des préparatifs de la célébration du 50e anniversaire de l’organisation et du 18e Sommet de la Francophonie prévus en novembre 2020 à Tunis (en Tunisie).

Le vice-PM Pham Binh Minh s’est réjoui du développement vigoureux de la coopération entre le Vietnam et la Communauté francophone ces derniers temps. Le Vietnam, a-t-il poursuivi, soutient toujours les efforts de la Communauté francophone pour promouvoir l’utilisation de la langue française, la coopération économique, l’innovation et le développement durable.

S’agissant des orientations de la coopération entre le Vietnam et les pays francophones, à fortiori africains, le vice-PM Pham Binh Minh a jugé nécessaire de mettre l’accent sur l’économie, le commerce, l'enseignement du français et d'autres matières en langue française et les opérations de maintien de la paix de l’ONU.

Appréciant les contributions importantes de l'OIF au règlement des questions régionales, le dirigeant vietnamien l’a appelée à continuer à valoriser son rôle en tant qu'une organisation multilatérale dans la recherche de solutions pour les conflits et l’instabilité dans ses États membres et la garantie du respect du droit international, à fortiori la Convention des Nations Unies sur le droit de la mer de 1982.

Pour sa part, la Secrétaire générale de l’OIF, Louise Mushikiwabo, a apprécié la position de plus en plus élevée du Vietnam au sein de la Communauté francophone. Selon elle, le Vietnam est un membre important de l’OIF dans la région Asie-Pacifique, en particulier dans le maintien de la présence de la langue française.

Afin de renforcer les liens avec les pays francophones dans divers domaines, la Secrétaire générale de l’OIF a suggéré au Vietnam d’accorder une grande priorité au développement de l'enseignement du français.

L'OIF est prête à promouvoir une coopération plus étroite avec le Vietnam dans les opérations de maintien de la paix de l’ONU ainsi qu’à aider le pays à renforcer l'enseignement du français et à stimuler ses échanges économiques et commerciaux avec les pays francophones, notamment africains.

Comme l’année 2020 marquera son 50e anniversaire, l'OIF s’engage à saisir les opportunités pour affirmer son rôle et sa voix au regard des questions internationales et promouvoir la solidarité et la coopération en son sein.

Le vice-PM permanent du Vietnam, Truong Hoa Binh (à droite), et la Secrétaire générale de l’OIF, Louise Mushikiwabo. Photo: VGP.

* Le même jour, la Secrétaire générale de l’OIF, Louise Mushikiwabo, a rencontré le vice-Premier ministre (PM) permanent du Vietnam, Truong Hoa Binh.

Le vice-PM vietnamien a pris en haute estime les efforts de l’OIF pour rechercher des solutions visant à résoudre les instabilités politiques et les conflits dans ses pays membres, ainsi qu’à consolider la confiance, la solidarité et la coopération en son sein. Il a proposé à l’organisation de continuer à attacher de l’importance au renforcement de la coopération économique entre ses pays membres et à la promotion du rôle des entreprises, des femmes et des jeunes francophones. Il a également jugé nécessaire de multiplier les modèles de coopération tripartite et de coopération Sud-Sud, notamment dans les nouveaux domaines comme les technologies, les techniques numériques et la résilience aux changements climatiques.

Le vice-PM Truong Hoa Binh a affirmé la volonté du Vietnam de participer activement aux efforts communs pour garantir la paix, la sécurité et le développement du monde comme de la Communauté francophone. Cela sera d’autant plus significatif que le Vietnam assumera le rôle de membre non permanent du Conseil de sécurité des Nations Unies pour le mandat 2020-2021.

Le Vietnam, a-t-il poursuivi, est prêt à se coordonner étroitement avec les parties concernées pour assurer une paix durable en Afrique. Le pays s’engage aussi à rechercher des mesures pacifiques pour régler les différends en Mer Orientale sur la base du droit internationale, à fortiori la Convention des Nations Unies sur le droit de la mer de 1982.

En tant que membre actif de l’OIF en Asie-Pacifique, le Vietnam œuvre toujours pour promouvoir l’identité et les valeurs communes de la Communauté francophone au service de la paix, de la stabilité et de la prospérité dans la région et dans le monde. Le pays reste engagé en faveur du rayonnement de la langue française dans la région et de la mise en œuvre efficace des initiatives visant à intensifier la coopération entre les pays africains francophones et les pays d’Asie-Pacifique, à resserrer les liens entre l’OIF, l’Union africaine et l’ASEAN et, plus généralement, l’Asie-Pacifique, a noté Truong Hoa Binh.

Pour sa part, la Secrétaire générale de l’OIF, Louise Mushikiwabo, a promis de faire de son mieux pour intensifier la belle coopération entre le Vietnam et la Francophonie tout comme chacun de ses membres, à fortiori les pays africains.

Elle a invité le Vietnam à servir de passerelle entre l’Afrique et l’Asie-Pacifique et à contribuer activement, en qualité de membre non permanent du Conseil de sécurité des Nations Unies pour le mandat 2020-2021, au maintien de la paix et de la sécurité dans le monde et en Afrique en particulier.

La vice-Présidente vietnamienne Dang Thi Ngoc Thinh (à droite) et la Secrétaire générale de l’OIF, Louise Mushikiwabo. Photo: VGP.

* Vendredi toujours, la Secrétaire générale de l’OIF, Louise Mushikiwabo, a rencontré la vice-Présidente vietnamienne Dang Thi Ngoc Thinh.

Se félicitant du bon développement de la coopération entre le Vietnam et l’OIF dans divers domaines ces derniers temps, la vice-Présidente vietnamienne Dang Thi Ngoc Thinh a affirmé que la participation et les contributions actives du Vietnam à la Communauté francophone étaient conformes à la politique extérieure du pays.

Le Vietnam soutient et souhaite rejoindre les efforts communs de l’OIF pour maintenir la paix, la stabilité et le développement dans le monde et dans l'espace francophone en particulier. Le pays accorde de l’importance au renforcement de la coopération en matière d’enseignement et d’utilisation du français.

La vice-Présidente vietnamienne Dang Thi Ngoc Thinh a demandé à l’OIF de prêter une attention particulière à l’intensification de la coopération économique entre ses pays membres, en plus de promouvoir la diversité linguistique et culturelle. Le Vietnam est prêt à partager ses expériences en matière d’édification et de développement national avec les autres pays francophones, à fortiori africains, a noté Dang Thi Ngoc Thinh.

Comme 2020 est une année charnière pour l’OIF, le Vietnam, en tant que membre actif et responsable de l’organisation, s’engage à œuvrer pour le rayonnement de la langue française en Asie-Pacifique et à servir de passerelle entre la Communauté francophone et l’ASEAN, a souligné la vice-Présidente vietnamienne.

La Secrétaire générale de l’OIF, Louise Mushikiwabo, de son côté, a affirmé l'importance et le rôle actif du Vietnam au sein de la Communauté francophone.

Félicitant le Vietnam d’avoir été élu membre non permanent du Conseil de sécurité des Nations Unies pour le mandat 2020-2021, Louise Mushikiwabo s’est déclaré convaincu que le pays contribuerait de manière considérable au maintien de la paix et de la stabilité dans le monde et dans l'espace francophone en particulier.

* Durant son séjour au Vietnam, la Secrétaire générale de l’OIF, Louise Mushikiwabo, a travaillé avec la présidente de la Commission des affaires sociales de l’Assemblée nationale du Vietnam Nguyên Thuy Anh, également présidente du Groupe de députés d’amitié Vietnam-France et présidente de la section vietnamienne de l'Assemblée parlementaire de la francophonie.

Elle a aussi participé au séminaire intitulé « Coopération Vietnam-Afrique : expérience en matière de gestion des risques dans la coopération économique avec les pays africains ».

NDEL

  Partager cet article

AUTRES ACTUS: