Préserver et valoriser les patrimoines culturels reconnus par l'UNESCO

Vendredi, 17 janvier 2020 à 14:29:16
 Font Size:     |        Print
 

Des délégués à la conférence. Photo : Toquoc.vn

Nhân Dân en ligne - Une conférence internationale intitulée « Préserver et valoriser les patrimoines culturels reconnus par l'UNESCO » a été organisée le 15 janvier à Hanoi par la Fédération des associations UNESCO du Vietnam (FAUV).

Il s'agit de la cinquième conférence internationale organisée par la FAUV depuis 2011, dans le cadre du Mouvement international sur le thème « Éducation à la citoyenneté mondiale » lancé à Hanoi par la Fédération mondiale des associations UNESCO (FMAU) à l’occasion de son congrès et du 30e anniversaire de sa fondation.

Prenant la parole lors de la conférence, le président de la FAUV, Nguyên Xuân Thang, a fait savoir que le Vietnam possédait huit patrimoines culturels et naturels, ainsi que des dizaines de patrimoines culturels immatériels, des biosphères, des parcs géologiques ainsi que des sites historiques et culturels nationaux reconnus au cours des 30 années dernières.

Cela a donné une fierté profonde au peuple vietnamien, aux autorités locales, et à ceux qui travaillent dans le domaine de la conservation culturelle et de l’UNESCO au Vietnam.

Toujours selon Nguyên Xuân Thang, les patrimoines vietnamiens inscrits dans la Convention du patrimoine mondial offrent non seulement des opportunités de promouvoir le développement économique du pays, mais aussi une lourde responsabilité. Il a souligné la nécessité d'accorder une attention particulière et de consacrer des ressources, des responsabilités et de la patience à la protection de ces patrimoines.

Il a dit espérer que la conférence offrirait aux participants une bonne occasion de partager leurs expériences et de proposer des initiatives et des solutions en vue d’attirer la participation des habitants dans la préservation des patrimoines, notamment ceux reconnus par l’UNESCO.

Tatiana Bogina, membre du Comité exécutif de la Fédération des clubs, associations et centres pour l'UNESCO de l'Oural et de la Sibérie (Russie), a partagé les expériences de la Russie en matière de conservation du patrimoine.

Selon elle, les menaces principales qui affectent les patrimoines sont l'urbanisation, les problèmes juridiques, le manque de financement, les catastrophes naturelles et la surcharge touristique.

Il est donc nécessaire d’élaborer une stratégie permettant de préserver les patrimoines sans influencer sur la qualité de vie actuelle des habitants, a-t-elle souligné.

NDEL