Le Vietnam prend en haute estime la coopération Mékong-Lancang

Lundi, 24 février 2020 à 14:22:38
 Font Size:     |        Print
 

Les chefs des six délégations participant au 5e Sommet de MLC. Photo: baoquocte.vn

Nhân Dân en ligne – Sur invitation du ministre laotien des Affaires étrangères, Saleumxay Kommasith, le vice-Premier ministre et ministre des Affaires étrangères du Vietnam, Pham Binh Minh, a participé du 19 au 20 février à Vientiane au Laos au 5e Sommet de Coopération Mékong-Lancang (MLC).

Le mécanisme de la MLC convient à la tendance de mondialisation et d’intégration internationale. Le Vietnam l’apprécie, y participe activement et y apporte des contributions efficaces. Il ne cesse de promouvoir la gestion durable de l’eau et de renforcer ses relations avec les pays du delta du Mékong.

Promouvoir une coopération diversifiée

En 2012, la Thaïlande a proposé pour la première fois son initiative d’établir la MLC entre les six pays du delta du Mékong que sont le Vietnam, le Cambodge, le Laos, la Birmanie, la Thaïlande et la Chine.

Lors de la conférence ministérielle de haut rang ASEAN-Chine tenu en novembre 2014, le Premier ministre chinois a exprimé son soutien à cette initiative. Il a affirmé que la Chine serait prête à participer à l’établissement du mécanisme de dialogue et de MLC. En novembre 2015, la première conférence des ministres des Affaires étrangères sur la MLC a eu lieu dans la province chinoise du Yunnan.

Le 23 mars 2016, le premier sommet de la MLC s’est tenu. Lors de cet événement, les pays membres ont défini les orientations de coopération. Les dirigeants ont souligné l’importance du Mékong sur le développement de la sous-région du Mékong et la vie quotidienne de la population ainsi que le renforcement de la coopération entre les pays membres pour l’intérêt commun. Le Premier ministre chinois s'est engagé à intensifier la coopération avec les pays en aval du Mékong et à peser les intérêts légitimes des pays riverains.

Après le premier sommet, plusieurs projets ont été accomplis avant terme et des centres de coopération dans l’environnement, les ressources en eau, et un fonds spécial MLC ont été fondés.

Lors du deuxième sommet de la MLC tenu le 10 janvier 2018 à Phnom Penh au Cambodge, les pays membres ont approuvé la Déclaration de Phnom Penh et le plan d’action quinquennal de la MLC pour 2018-2022 avec plusieurs mesures sur les trois piliers (sécurité et politique, économie et développement durable, et société, culture et échanges entre les habitants).

La quatrième conférence ministérielle de la MLC a eu lieu les 16 et 17 décembre 2018 au Laos. Les pays membres ont hautement apprécié les résultats que celle-ci avait obtenus dans la mise en œuvre du plan d’action de la MLC pour 2018-2022 adopté lors du deuxième sommet de la MLC.

De nombres événements ont été organisés avec succès comme le premier Forum de coopération sur les ressources en eau Lancang-Mékong, le premier Forum de coopération sur la capacité de production, le deuxième forum des gouverneurs et maires des capitales du Mékong-Lancang, le Sommet des médias de la MLC 2018 et la semaine des six pays membres de la MLC.

Le Vietnam participe activement aux efforts conjoints

Le Vietnam a activement participé au mécanisme de la MLC et a apporté de nombreuses contributions à ces relations. Il a toujours apprécié le respect des principes et des objectifs importants de cette coopération pour pouvoir contribuer activement au développement socio-économique des pays membres, ainsi que pour promouvoir la paix, la stabilité et la prospérité dans la région.

Dans l’avenir, le Vietnam ne cessera de renforcer sa coopération avec les pays membres dans la protection, la gestion et l’utilisation efficaces des ressources en eau du Mékong, dans les échanges d’informations et de données hydrométéorologiques et dans la résilience à la sécheresse, aux crues et inondations.

Le Vietnam est toujours prêt à se coordonner avec les pays de la sous-région du Mékong pour mettre en œuvre le projet de construction du Centre de coopération sur les ressources en eau Lancang-Mékong afin de partager des informations et d’améliorer la capacité de gestion des ressources en eau du Mékong.

NHÂN DÂN