Covid-19 : Le Conseil de coordination de l’ASEAN renforce la réponse aux situations d'urgence de santé publique

Jeudi, 02 avril 2020 à 19:49:51
 Font Size:     |        Print
 

La réunion par visioconférence se tient sous la houlette du vice-ministre vietnamien des Affaires étrangères Nguyên Quôc Dung. Photo : NDEL

Nhân Dân en ligne – Dans le but de renforcer la collaboration de la communauté de l’ASEAN dans la lutte contre la pandémie de Covid-19, le Vietnam a lancé l’initiative de créer un groupe de travail relevant du Conseil de coordination de l'ASEAN (ACC) de préparation et de réponse aux situations d'urgence de santé publique.

La première réunion par visioconférence de ce groupe de travail a eu lieu le 31 mars, sous la houlette du vice-ministre vietnamien des Affaires étrangères et chef de la délégation vietnamienne des hauts officiels chargés des affaires de l’ASEAN (SOM ASEAN Vietnam) Nguyên Quôc Dung.

Les délégués ont discuté de la situation épidémique actuelle dans les pays membres de l’ASEAN et des mesures prises par chaque pays depuis le commencement de la pandémie.

Ils ont convenu de recommander à l’ACC de mettre en œuvre les mécanismes de coopérations concrets afin de mobiliser la force intégrale de toute la Communauté de l’ASEAN, permettant de contrôler et d’empêcher la propagation de la pandémie et de réduire ses impacts sur la vie économique et sociale des pays membres.

Les délégués se sont mis d’accord sur la nécessité de renforcer les échanges d’informations et d’expériences entre eux et avec les partenaires en matière de prévention, de contrôle et de traitement des cas d’infection.

Ils ont aussi décidé de veiller sur la sécurité des effectifs médicaux, d’assurer la fourniture des marchandises essentielles à la vie de la population et l'accès aux équipements de soins de santé, et de mettre fin aux fausses nouvelles.

Il est crucial en outre d’assister et protéger à temps les citoyens des pays membres vivant dans les zones épidémiques, selon les délégués.

Ils se sont engagés à fortifier leur coordination dans la mise en place des mesures et des politiques visant à minimiser les impacts négatifs de l’épidémie tant sur le plan économique que sur le plan social. L’accent sera en particulier mis sur les groupes vulnérables et les petites et moyennes entreprises.

Ils se sont engagés aussi à continuer d’ouvrir leurs marchés, de favoriser les échanges des marchandises et les investissements, ainsi que de garantir la sécurité sociale.

Les participants ont convenu de soumettre des recommandations sur les orientations de coopération en ce qui concerne la prévention et la combat contre le COVID-19 à l’ACC afin de solliciter les avis des ministres des Affaires étrangères avant de faire rapport aux dirigeants de l’ASEAN.

En tant que président du groupe de travail et représentant du Vietnam, le vice-ministre Nguyên Quôc Dung a souligné que l’ASEAN devrait accentuer ses efforts et prendre des mesures de coopérations plus concrètes.

Il a suggéré que l’ASEAN devrait organiser une manœuvre en ligne portant sur la réponse aux situations médicales d’urgence, créer un groupe de travail de l’ASEAN contre les fausses nouvelles, effectuer des missions de coordination consulaire afin d’assister les citoyens des pays de l’ASEAN touchés par l’épidémie dans les pays membres de l’ASEAN et dans un pays tiers.

Il a aussi proposé que l’ASEAN utilise efficacement les ressources existantes afin de renforcer la coopération entre les pays membres dans la lutte contre le Covid-19, qu’il crée un entrepôt d’urgence des équipements médicaux et qu’il établisse une procédure standard de réponse aux situations d’urgence médicale.

Les idées du Vietnam ont été appréciées par les autres pays. Le vice-ministre Nguyên Quôc Dung a affirmé que le Vietnam, en tant que président de l’ASEAN, continuerait à promouvoir la coopération au sein de l’ASEAN et celle entre l’ASEAN et les partenaires dans la région et dans le monde dans la lutte contre la pandémie de Covid-19.

NDEL