BAD

L’économie du Vietnam connaît une des croissances les plus rapides en Asie malgré le Covid-19

Vendredi, 03 avril 2020 à 16:03:16
 Font Size:     |        Print
 

Photo : Reuters.

Nhân Dân en ligne - La croissance économique du Vietnam devrait ralentir à 4,8% en 2020 en raison de la pandémie de coronavirus (COVID-19) mais reste l'une des plus élevées d'Asie, selon le récent rapport de la Banque asiatique de Développement (BAD).

Selon ce rapport, le ralentissement de l’économie vietnamienne était dû au choc initial d’offre à l'activité économique provoqué par la flambée du Covid-19, et à la baisse continue de la demande des principaux partenaires commerciaux et d’investissement du Vietnam.

La croissance économique est tombée à 3,8% au premier trimestre 2020, contre 6,8% en glissement annuel. La restriction aux voyages et autres mesures prises par le gouvernement pour endiguer la propagation du virus ont entraîné une baisse de la consommation intérieure. Le secteur de la fabrication a réussi à surmonter les vents contraires dès le début, mais les matières premières sont en train de s'épuiser.

La croissance de l'agriculture a stagné en raison de la baisse de la demande d'exportations agricoles et de la forte intrusion saline dans le Delta du Mékong. La croissance des services, le secteur le plus durement touché par la pandémie, a été divisée par deux pour atteindre 3,2% au premier trimestre 2020, contre 6,5% pour la période correspondante de 2019.

Cependant, Eric Sidgwick, directeur national de la BAD au Vietnam, en se basant sur les fondamentaux de l'économie stables du Vietnam, s’est déclaré convaincu que la croissance économique du pays devrait rester l'une des plus élevées d'Asie du Sud-Est.

Selon la BAD, la croissance du Vietnam pourrait rebondir à 6,8% en 2021 si la pandémie est contenue au premier semestre 2020.

Le rapport de la BAD a indiqué que le Gouvernement vietnamien avait dévoilé début mars un programme d'allégement de crédit de 10,8 milliards de dollars comprenant une restructuration de la dette et une baisse des taux d'intérêt et des frais pour soutenir l'activité économique.

Le Gouvernement a également lancé un programme budgétaire d'une valeur de 1,3 milliard de dollars américains qui réduit les taxes et les frais pour les entreprises concernées et reporte les paiements d'impôts.

La banque centrale vietnamienne, pour sa part, a abaissé les taux directeurs de 0,5 à 1%, abaissé les plafonds de taux d'intérêt sur les dépôts en dông de moins de 6 mois et sur les prêts à court terme en dông aux secteurs prioritaires.

La BAD a aussi estimé qu’au Vietnam, les moteurs de la croissance économique, une classe moyenne à revenu croissant et un secteur privé dynamique, restaient solides. L’environnement commercial du pays continue de s’améliorer.

Les dépenses publiques pour la lutte contre la pandémie, qui ont considérablement augmenté en janvier et février, augmenteront probablement davantage.

À ajouter que le grand nombre d’accords commerciaux bilatéraux et multilatéraux auxquels le Vietnam participe, qui promettent un meilleur accès aux marchés, contribuera au rebond économique du pays.

Le Vietnam bénéficierait également de l'endiguement de la pandémie de Covid-19 et du retour éventuel de la croissance économique de la Chine, ce qui contribuerait à relancer les chaînes de valeur mondiales.

NDEL

  Partager cet article