Shimizu Akira, nouveau représentant en chef de la JICA au Vietnam :

L'énergie positive des Vietnamiens est partout

Vendredi, 05 juin 2020 à 15:30:20
 Font Size:     |        Print
 

Le président du Comité populaire de Hô Chi Minh-Ville, Nguyên Thành Phong (à droite) reçoit le nouveau représentant en chef de la JICA au Vietnam, Shimizu Akira, le 3 juin. Photo : SGGP.

Nhân Dân en ligne - À l'occasion de sa prise de fonction en tant que représentant en chef de l'Agence japonaise de Coopération internationale (JICA) au Vietnam en mars 2020, Shimizu Akira a envoyé ses salutations au Vietnam, partageant ses sentiments depuis son mandat il y a 10 ans ainsi que pendant la pandémie de Covid-19 au Vietnam.

Dans son message, Shimizu Akira s’est déclaré heureux d’entrer au Vietnam en toute sécurité au milieu de l'épidémie. « J'ai respecté strictement l'auto-quarantaine et les mesures de distanciation sociale selon la réglementation du Vietnam. J'espère que nous surmonterons bientôt cette situation difficile », a-t-il déclaré.

Le nouveau représentant en chef de la JICA a rappelé sa première mission au Vietnam il y a 10 ans : « Quand je suis arrivé au Vietnam, j'ai été submergé par les rues bondées avec beaucoup de monde et le bruit des klaxons de moto, mais en même temps, j'ai aussi ressenti l'énergie des habitants, qui semblait dire : aujourd'hui, c'est mieux qu'hier et demain doit être meilleur qu'aujourd'hui ».

Tout comme je l'ai ressenti, le Vietnam a obtenu des progrès remarquables dans son développement socio-économique ainsi que dans divers autres aspects, a-t-il ajouté.

Ces dernières années, la JICA a déployé de grands efforts pour contribuer au développement du Vietnam et aux relations entre le Vietnam et le Japon par le biais de programmes de coopération technique, de l'octroi de prêts sous forme d'aides publique au développement et d’aides non remboursable.

En outre, le développement des infrastructures est un facteur important pour promouvoir les objectifs de développement durable du Vietnam. La JICA continuera donc de se concentrer sur les projets de développement des infrastructures dans le pays.

Parallèlement, pour renforcer les relations durables et solides entre le Vietnam et le Japon, la JICA déploiera aussi des projets de développement des ressources humaines et promouvra la collaboration entre les localités des deux pays ainsi qu’entre les partenaires vietnamiens et les ONG du Japon.

Parlant de son retour au Vietnam pour sa deuxième mission, Shimizu Akira a hautement apprécié les efforts du pays dans la lutte contre le Covid-19 : « Jusqu'à présent (au 11 mai 2020), le Vietnam n'a signalé aucun décès dû à l’épidémie et a réussi à contenir la transmission communautaire. Il me semble que les gens sont très calmes même sous les mesures de distanciation sociale. Je me demandais comment ils avaient réussi à répondre à cette nouvelle menace et d'où venait leur calme, et j'ai ressenti l'immense énergie des gens du Vietnam ».

NDEL

  Partager cet article

AUTRES ACTUS: