Xinhua : Pourquoi le PM du Japon a choisi le Vietnam et l’Indonésie pour sa première tournée à l’étranger ?

Lundi, 19 octobre 2020 à 18:15:20
 Font Size:     |        Print
 

Les deux PM Nguyen Xuan Phuc et Suga Yoshihide lors de la conférence de presse dans le cadre de la tournée au Vietnam. Photo : Tran Hai/NDEL.

Nhân Dân en ligne - Selon l’Agence Chine Nouvelle (Xinhua), le choix du Premier ministre (PM) japonais Suga Yoshihide de deux pays d’Asie du Sud-Est comme ses premières destinations a pour but de renforcer les relations entre le Japon et l’ASEAN, ainsi que de contribuer à la relance de l’économie japonaise.

Certains observateurs ont estimé que le choix par Suga de deux pays d’Asie du Sud-Est pour ses premiers voyages à l’étranger visait à renforcer les relations entre le Japon et l’ASEAN, ainsi qu’aider à restaurer l’économie japonaise. Le gouvernement japonais devrait poursuivre en grande partie la politique extérieure de l’ancien PM Abe Shinzo, dans un proche avenir.

Dans le contexte de l’épidémie de Covid-19 qui sévit dans le monde, la plupart des conférences internationales se sont déroulées en ligne. Alors que dans le même temps, les États-Unis ne sont clairement pas la meilleure option, car l’élection présidentielle est sur le point d’avoir lieu, le Vietnam est le président de l’ASEAN cette année et de nombreuses entreprises japonaises opèrent dans ce pays. L’Indonésie est le pays aséanien le plus peuplé et membre du G20 comme le Japon. Le Vietnam et l’Indonésie sont deux pays influents en Asie du Sud-Est.

Selon les médias locaux, le PM japonais Suga cherchera à renforcer les liens, notamment en matière de coopération sécuritaire, avec les pays de l’ASEAN. Le Vietnam et l’Indonésie avaient également été les premières destinations étrangères de Schinzo Abe lorsqu’il avait été réélu Premier ministre du Japon pour un deuxième mandat, en décembre 2012. Par conséquent, Suga Yoshihide devrait également suivre les traces de son prédécesseur en politique étrangère.

De plus, Tokyo a espéré que la visite de Suga incitera les stagiaires techniques de ces deux pays à venir au Japon le plus tôt possible, pour aider le pays dans sa reprise économique.

Le chef du gouvernement japonais s’est engagé à maintenir la majeure partie de la politique extérieure de son prédécesseur Abe, en affirmant qu’elle sera basée sur l’alliance Japon - États-Unis ainsi que sur la promotion de la stratégie « Une région Indo-Pacifique libre et ouverte », à côté de ses efforts dans l’intensification de relations stables avec les pays voisins.

Cependant, sur le long terme, Suga Yoshihide pourrait avoir sa propre approche en matière diplomatique.

NDEL