Les villages de production de spécialités se préparent pour approvisionner le Têt traditionnel

Mardi, 19 janvier 2021 à 14:21:07
 Font Size:     |        Print
 

Les fabricants de soufflés aux crevettes de Kim Tiên. Photo : VNA.

Nhân Dân en ligne – Les fabricants de crevettes séchées et de soufflés aux crevettes de la province de Cà Mau (au pôle Sud du Vietnam) sont en pleine effervescence pour approvisionner le marché à l’occasion du Nouvel An lunaire du Buffle 2021 (Têt traditionel).

Ces jours-ci, le long des routes communales du district de Ngoc Hiên, province de Cà Mau, l’image la plus remarquable est celle des habitants du village artisanal se hâtant de sécher des crevettes et des soufflés aux crevettes pour le marché à l’occasion du Têt traditionnel du Buffle 2021.

Selon le directeur de la coopérative de Tân Phat Loi, Bùi Van Chuong, depuis plus de 10 ans, il produit des crevettes séchées et des soufflés aux crevettes, aux crabes, aux huîtres ainsi que des pemmicans de crevettes. Normalement, la coopérative produit environ 4 tonnes de produits de toutes sortes. Mais au cours des 2 mois du Têt traditionnel, la production est multipliée par 3, ce qui rapporte des revenus d’environ 1 milliard de dôngs par an.

Actuellement, les crevettes séchées sont vendues sur le marché à des prix allant de 900 000 à 1,5 million de dôngs par kilo. Les soufflés aux crevettes, aux crabes et aux huîtres vont de 220 000 à 260 000 dôngs par kilos.

Pour que les produits aient un goût délicieux, les crevettes crues sélectionnées doivent être des crevettes bios ou tigres et des crabes de la forêt de mangrove du district de Ngoc Hiên, a fait savoir Bùi Van Chuong.

Nous choisissons des crevettes biologiques de la mangrove comme matières premières, car cette terre a une salinité élevée et un sol alluvial typique, ce qui crée des produits ayant une couleur rouge naturelle et distinctive, a-t-il expliqué.

Les soufflés aux crevettes dans un four utilisant l’énergie solaire, certains ménages peuvent fournir 1 tonne de soufflés de crevettes par mois. Photo : VNA.

De plus, la coopérative contribue également à créer des emplois à plus de 30 travailleurs locaux, avec des revenus d’environ 4,5 millions par mois.

Le district de Ngoc Hiên compte plus de 40 foyers de production de soufflés aux crevettes et de crevettes séchées. Actuellement, la production s’accélère pour le Têt traditionnel, a déclaré Lê Ngoc Lâm, président de l’Association des paysans du district de Ngoc Hiên.

La coopérative Tân Phat Loi a profité des sous-produits de la transformation des crevettes séchées et des pemmicans des crevettes pour faire de la poudre de crevettes, du sel de crevettes et de la sauce aux crevettes. C’est une solution créative de la coopérative, ce qui permet d’augmenter la compétitivité en diversifiant les produits parmi lesquels les consommateurs peuvent choisir », a-t-il déclaré.

NDEL