EVFTA : une nouvelle opportunité pour les villages artisanaux

Jeudi, 21 janvier 2021 à 18:58:11
 Font Size:     |        Print
 

Photo d'illustration : Minh Duy/NDEL.

Nhân Dân en ligne – La signature de l’Accord de libre-échange Vietnam - Union européenne (EVFTA) a ouvert des opportunités de conquête des marchés internationaux, pour les produits artisanaux de villages de métiers traditionnels du Vietnam. Cependant, cela fait également apparaitre de nombreux défis, obligeant les entreprises à innover rapidement pour pouvoir s’adapter.

Le Vietnam compte actuellement plus de 5 000 villages artisanaux, totalisant plus de 13 millions de travailleurs et contribuant aux exportations à hauteur de plus de 1,7 milliard de dollars chaque année, ce qui participe de manière significative à l’économie du pays. L’EVFTA a été récemment ratifié, et a permis d’ouvrir de nombreuses opportunités dans ce domaine, y compris l’exonération de la taxe foncière.

L’exonération de la taxe douanière aidera les villages artisanaux à développer leurs activités de production, de vente et d’exportation. En outre, les partenaires étrangers pourront apporter des idées de conception et des processus de production étrangers pour les entreprises vietnamiennes, ce qui crée ainsi de grandes opportunités pour les entreprises artisanales et les villages de métier traditionnel pour développer des gammes de produits en conformité avec les exigences et les goûts des marchés d’exportation.

Le président de l’Association des villages artisanaux du Vietnam, Luu Duy Dan, a déclaré que l’Union européenne (UE) avait un revenu par habitant très élevé et que la consommation était relativement diversifiée. Ce marché a notamment une forte demande pour les produits artisanaux. Par conséquent, le développement de produits traditionnels sera la force du Vietnam. Cependant, outre les opportunités offertes par l’accord, il y aura de nombreux défis. Lors de l’ouverture du marché, des produits des villages artisanaux de l’UE entreront au Vietnam à des prix raisonnables et avec une haute qualité, en concurrence directe avec les marchandises artisanales vietnamiennes. Alors que les produits artisanaux nationaux manquent d’uniformité, en particulier les produits faits main.

En revanche, les produits artisanaux du village sont souvent associés à la culture du pays. Les touristes européens veulent acheter des produits qui portent l’empreinte culturelle traditionnelle et folklorique du pays. Cependant, le groupe de produits en bois et de marchandises artisanales est généralement uniforme et représente souvent des éléments bouddhistes, ce qui ne plait pas toujours aux consommateurs de l’UE.

Afin d’exploiter efficacement le marché européen et de profiter des opportunités d’ouverture du marché, les producteurs devront changer leur stratégie d’accès au marché et d’innovation de leurs produits. Les entreprises et les villages artisanaux devront améliorer leur capacité technologique et appliquer les nouvelles technologies pour améliorer la qualité de leurs produits.

NDEL