Le Vietnam et le Brunei s’orientent vers un partenariat intégral substantiel

Jeudi, 28 mars 2019 à 16:06:24
 Font Size:     |        Print
 

Le Secrétaire général du PCV et Président vietnamien, Nguyên Phu Trong (à droite), et le Sultan brunéien, Haji Hassanal Bolkiah. Photo : VNA.

Nhân Dân en ligne - Le Sultan du Brunei, Haji Hassanal Bolkiah, a quitté Hanoi ce jeudi, terminant avec succès sa visite d’État de trois jours au Vietnam, sur invitation du Secrétaire général du Parti communiste (PCV) et Président vietnamien, Nguyên Phu Trong.

Cette visite a marqué un nouveau jalon important dans le développement des relations d’amitié traditionnelle et de coopération étroite entre le Vietnam et le Brunei. Elle a témoigné de la volonté des deux pays de renforcer leur amitié et de porter leurs relations à une nouvelle hauteur.

À cette occasion, les deux parties ont publié une déclaration commune sur la création du partenariat intégral Vietnam - Brunei.

Durant sa visite au Vietnam, le Sultan brunéien a participé à la cérémonie d’accueil officielle en son honneur et s’est entretenu avec le Secrétaire général du PCV et Président vietnamien Nguyên Phu Trong. Il s’est également entrevu avec le Premier ministre vietnamien Nguyên Xuân Phuc.

Le Sultan brunéien Haji Hassanal Bolkiah est aussi allé déposer une gerbe de fleurs au Mémorial des Héros morts pour la Patrie et a rendru hommage au Président Hô Chi Minh en son mausolée à Hanoi.

Lors de leur rencontre, le Sultan brunéien et les hauts dirigeants vietnamiens sont convenus de dynamiser la coopération bilatérale afin de rendre équitable et durable le commerce bilatéral et de le porter à 500 millions de dollars d’ici 2025.

Ils ont jugé nécessaire de tirer le meilleur profit des privilèges des accords de libre-échange dont les deux pays sont membres, notamment en ce qui concernent la facilité d’accès des marchandises et services au marché. Il importe aussi de créer un environnement d’affaires favorable aux entreprises et de renforcer la connexion entre les milieux d’affaires des deux pays.

Les deux parties ont décidé de promouvoir la coopération bilatérale dans l’éducation en multipliant les échanges des délégations d’étudiants et d’enseignants et les programmes d’étude et de formation conjointe. Elles ont souligné l’importance d’organiser bientôt la 2e réunion du Groupe de travail mixte sur l’éducation.

Les dirigeants se sont mis d’accord pour favoriser l'accueil des travailleurs vietnamiens au Brunei et inversement sur la base du respect des réglementations de chaque pays.

Ils ont aussi affirmé étudier la possibilité de prolonger la durée de l’exemption de visa. Concrètement, les titulaires de passeports ordinaires pourraient être exemptés de visa pour des séjours d’une durée maximale de 30 jours, contre 14 actuellement. Quant aux titulaires de passeports diplomatiques ou de service, la durée d’exemption pourrait être portée à 90 jours, contre 14 actuellement.

S’agissant des questions régionales et internationales d’intérêt commun, les deux parties se sont engagées à se coordonner étroitement dans le règlement des défis régionaux et globaux comme la criminalité transnationale, les changements climatiques, les catastrophes naturelles, le développement durable et la sécurité alimentaire, énergétique et des sources d’eau.

Elles ont réaffirmé l’importance de maintenir et de promouvoir la paix, la sécurité, la stabilité, la sûreté et la liberté de navigation maritime et aérienne en Mer Orientale. Elles ont insisté sur la nécessité de consolider la confiance et la compréhension mutuelle, de régler les différends par des mesures pacifiques et conformément au droit international, à fortiori la Convention des Nations Unies sur le Droit de la mer de 1982.

Toutes les parties doivent se démilitariser et faire preuve de retenue lorsqu'elles mènent des activités susceptibles d'accroître les tensions en Mer Orientale, ont déclaré les dirigeants vietnamiens et brunéiens. Ils ont réaffirmé soutenir la mise en œuvre intégrale et effective de la Déclaration sur la Conduite des parties en Mer Orientale (DOC) et se sont félicités des progrès réalisés dans la coopération entre l'ASEAN et la Chine ainsi que dans les négociations pratiques visant à mettre au point un Code de Conduite en Mer Orientale (COC).

À cette occasion, le ministre vietnamien de l’Agriculture et du Développement rural et son homologue brunéien des Ressources primaires et du Tourisme ont signé un protocole d’accord sur la mise en place d’une ligne de téléphone rouge pour échanger des informations liées au règlement de la pêche illicite, non déclarée et non réglementée (INN).

NDEL