Le ministre philippin des AE remercie les pêcheurs vietnamiens d'avoir sauvé des membres de l'équipage

Mardi, 18 juin 2019 à 14:58:13
 Font Size:     |        Print
 

Le ministre philippin des AE, Teodoro L. Locsin Jr. Photo: vietnamnet.vn.

Nhân Dân en ligne - Lors de la 29e conférence des pays membres de la Convention des Nations Unis sur le Droit de la mer de 1982 tenue au siège de l’ONU, le ministre philippin des Affaires étrangères (AE) a remercié les pêcheurs vietnamiens d'avoir aidé 22 membres d'équipage philippins dont le navire coulait, le 9 juin dans la région de Reed Bank (Cỏ Rong en vietnamien).

Dans son allocution d'ouverture, le Secrétaire général de l’ONU, Antonio Guterres, a souligné l'importance de la Convention des Nations nies sur le droit de la mer de 1982 pour promouvoir et maintenir la paix, la coopération, la sécurité, la stabilité et l'utilisation durable des ressources marines et océaniques.

Le Secrétaire général de l’ONU a souligné les défis sans précédent pour les mers et les océans auxquels les humains sont confrontés, tels que la destruction des récifs coralliens, l'épuisement des ressources marines, les déchets plastiques et l'acidification marine, l’élévation du niveau de la mer ou les changements climatiques. Ces défis auront un impact profond sur le développement économique et social de nombreux pays, en particulier des petits pays insulaires et des zones côtières.

Il a appelé les pays à appliquer pleinement et efficacement la Convention et les documents connexes, en insistant sur le fait que toute la communauté internationale devrait travailler ensemble pour prendre des mesures concrètes en vue d'améliorer la qualité des mers et des océans.

Les représentants de l'Union européenne, de groupes latino-américains, d'Afrique, du groupe 77 et de près de 30 autres pays ont tous souligné l'importance de la Convention pour la création et la mise en place d'un ordre juridique maritime. Ils ont appelé les pays à appliquer strictement les dispositions de la Convention, à régler les différends relatifs à la mer et à l'océan, et à garantir la liberté maritime conformément aux dispositions de la Convention.

Ils ont également souligné l’importance d’une coopération fondée sur l’esprit et les règles de la Convention pour assurer l’ordre juridique international de la mer et des océans, et répondre aux défis et à l’utilisation durable desressources océaniques et maritimes.

De son côté, le ministre philippin des AE, Teodoro L. LocsinJr., a affirmé que, sur la base des dispositions pertinentes de la Convention, les Philippines avaient proposé l’arbitrage à La Haye afin de clarifier le statut juridique de la Mer orientale pour éliminer les ambiguïtés ou les vagues excuses pour violation.

Teodoro L. Locsin Jr. a également exprimé son remerciement aux pêcheurs vietnamiens pour avoir aidé 22 équipages philippins naufragés le 9 juin dans la région de Cỏ Rong.

Il a souligné que l'obligation d'aider les personnes en détresse en mer en toutes circonstances, en particulier en cas de collision en mer, est une obligation universelle qui est stipulée non seulement dans la Convention sur le droit de la mer, mais dans de nombreuses autres conventions internationales multilatérales.

NDEL