Le Vietnam œuvre toujours pour le développement de l’ASEAN

Samedi, 22 juin 2019 à 18:45:46
 Font Size:     |        Print
 

Le Vice-PM et ministre vietnamien des Affaires étrangères, Pham Binh Minh, lors de la conférence des ministres des Affaires étrangères de l’ASEAN, le 22 juin en Thaïlande. Photo : VGP.

Nhân Dân en ligne - En tant que président de l’ASEAN en 2020, le Vietnam fera tous ses efforts pour renforcer les liens entre le Conseil de sécurité des Nations Unies et les organisations régionales, à fortiori l’ASEAN.

C’est en ces termes que s’est exprimé ce samedi matin à Bangkok (en Thaïlande) le Vice-Premier ministre (PM) et ministre vietnamien des Affaires étrangères, Pham Binh Minh, lors de la Conférence des ministres des Affaires étrangères de l’ASEAN.

Cette conférence était un événement préparatif du 34e Sommet de l’ASEAN qui se tient les 22 et 23 juin à Bangkok.

Dans son discours, le Vice-PM vietnamien Pham Binh Minh a hautement apprécié les avancées de l’édification de la Communauté de l’ASEAN, ce qui témoigne des contributions actives de la Thaïlande en tant président de l’ASEAN cette année.

Il a appelé l’ASEAN à continuer à promouvoir la solidarité et le consensus en son sein afin d’accélérer l’édification d’une communauté régionale puissante et de valoriser son rôle central dans la région.

Face aux évolutions complexes de la situation en Mer Orientale, le Vice-PM vietnamien a demandé aux parties concernées de redoubler d’efforts pour promouvoir les dialogues et les coopérations au service de la paix, de la stabilité, de la sûreté et de la sécurité de la navigation aérienne et maritime dans cette région. Il a également jugé nécessaire de parvenir bientôt à un Code de Conduite (COC) en Mer Orientale efficace et juridiquement contraignant et de renforcer la coopération au sein de l’ASEAN, à fortiori dans la lutte contre la pêche illégale ou les déchets en mer.

Le dirigeant vietnamien a profité de cette occasion pour remercier les pays participants pour leur soutien actif à la candidature du Vietnam au poste de membre non permanent du Conseil de sécurité des Nations Unies pour le mandat 2020-2021.

Le Vietnam, quant à lui, s’engage à continuer à se joindre aux efforts communs pour maintenir la paix et la stabilité dans la région et dans le monde, a confirmé le Vice-PM Pham Binh Minh.

Vue générale de la 23e conférence du Conseil de coordination de l'ASEAN (ACC-23). Photo : VNA.

* Le même jour, le Vice-PM vietnamien Pham Binh Minh a participé à la 19e conférence du Conseil de la Communauté politique - sécurité de l'ASEAN (APSC-19) et à la 23e conférence du Conseil de coordination de l'ASEAN (ACC-23).

Lors de ces conférences, le Vice-PM Pham Binh Minh a souligné l’importance d’évaluer le rythme d’exécution des plans directeurs des piliers de la Communauté de l’ASEAN, notamment en ce qui concerne la Communauté politique - sécurité, afin de combler les lacunes existantes.

Le dirigeant vietnamien a aussi proposé à l’ASEAN d’accélérer la connexion économique en son sein et d’achever les négociations de l’Accord de partenariat économique intégral régional (RCEP) dans les meilleurs délais. Selon lui, il importe de continuer à éliminer les barrières en termes de commerce et d’investissement, d’intensifier la connectivité régionale et de tirer le meilleur profit de la 4e Révolution industrielle.

À propos du pilier Politique-Sécurité, le Vice-PM Pham Binh Minh exhorté les membres de l’ASEAN à respecter strictement les valeurs, les principes et les normes de conduite déjà reconnus.

L’ASEAN, a-t-il poursuivi, devrait continuer à intensifier les mécanismes de dialogue et de coopération, à instaurer la confiance et à élaborer des normes de conduite au niveau régional comme le Code de conduite (COC) en Mer Orientale. Cela permettra à l’ASEAN de valoriser son rôle central et son rôle de direction dans les processus de coopération pour la paix, la sécurité et la stabilité dans la région.

Le Vice-PM et ministre vietnamien des Affaires étrangères, Pham Binh Minh (à gauche), et la ministre indonésien des Affaires étrangères, Retno Marsudi. Photo : BQT.

* Le 21 juin, le Vice-PM vietnamien Pham Binh Minh a rencontré la ministre indonésienne des Affaires étrangères Retno Marsudi, en marge du 34e Sommet de l'ASEAN et des réunions connexes en cours à Bangkok, en Thaïlande.

Le Vice-PM Pham Binh Minh a affirmé la volonté du Vietnam de promouvoir un partenariat stratégique mutuellement avantageux avec l'Indonésie.

Il a félicité l'Indonésie pour le succès de ses récentes élections présidentielle et législatives avec la victoire impressionnante du Président Joko Widodo.

Se réjouissant du développement vigoureux des relations Vietnam-Indonésie ces derniers temps, Pham Binh Minh et Retno Marsudi ont décidé de bien préparer les prochaines visites et rencontres de haut niveau entre les deux pays. Cela contribuera à consolider la confiance politique bilatérale.

Les deux dirigeants sont convenus de renforcer la coopération décentralisée, de valoriser l’efficacité des mécanismes de coopération existants et de régler les problèmes en suspens afin de maintenir un développement stable et durable des relations bilatérales.

Les deux parties ont également échangé leurs expériences en matière de développement économique durable, notamment en ce qui concerne l'économie maritime et la gestion des ressources marines, les considérant comme un pilier du partenariat stratégique Vietnam-Indonésie.

Face aux évolutions complexes de la situation régionale et internationale, les deux chefs de la diplomatie ont jugé nécessaire pour les deux pays de poursuivre leur coordination étroite et leur soutien mutuel. Cela est d’autant plus significatif que tous les deux pays seront membres non permanents du Conseil de sécurité des Nations unies et que le Vietnam assumera la présidence de l'ASEAN en 2020.

S’agissant de la question en Mer Orientale, les deux ministres se sont engagés à se coordonner étroitement et à continuer à œuvrer avec les autres pays membres de l’ASEAN pour garantir la paix, la sécurité et la stabilité dans cette région maritime. Ils ont affirmé soutenir la mise en œuvre efficace de la Déclaration sur la Conduite des parties en Mer Orientale (DOC) et la signature rapide du Code de Conduite en Mer Orientale (COC).

NDEL

  Partager cet article