Le Vice-PM Pham Binh Minh assiste à plusieurs réunions de l’ASEAN à Bangkok

Samedi, 02 novembre 2019 à 22:52:55
 Font Size:     |        Print
 

Le Vice-PM Pham Binh Minh (6e à partir de la droite), et les chefs des délégations participant à l'APSC-20. Photo : VNA.

Nhân Dân en ligne - Le Vice-Premier ministre et ministre vietnamien des Affaires étrangères, Pham Binh Minh, a assisté le 2 novembre à Bangkok, en Thaïlande, à la 20e réunion du Conseil de la Communauté politique-sécurité de l’ASEAN (APSC-20) et à la 24e réunion du Conseil de Coordination de l’ASEAN (ACC-24).

Ces réunions se sont inscrites dans le cadre du 35e Sommet de l'ASEAN et des réunions connexes organisés dans la capitale thaïlandaise du 2 au 4 novembre.

Lors de ces événements, les ministres des Affaires étrangères des pays de l'ASEAN ont discuté en profondeur des questions régionales et mondiales d'intérêt commun, notamment la lutte contre le terrorisme, la violence extrême, les crimes transnationaux, la cybersécurité, la sécurité maritime et le renforcement des capacités d'innovation.

S’exprimant lors des réunions, le Vice-PM Pham Binh Minh a hautement apprécié les réalisations obtenues par l'ASEAN après plus de quatre ans de mise en œuvre de la Vision 2025 de la Communauté de l’ASEAN, contribuant ainsi à maintenir un environnement de paix, de sécurité et de stabilité, à faciliter la coopération et le développement régionaux, et à renforcer la capacité de l’ASEAN à relever les défis, tout en renforçant la connectivité économique afin d’apporter des avantages concrets aux populations de la région.

Il a souligné que 2020 était une année importante marquant les cinq années de mise en œuvre de la Vision 2025 de l'ASEAN et du Plan global pour la construction des piliers de la Communauté, ainsi que divers autres anniversaires importants.

Le dirigeant vietnamien a donc suggéré à l'ASEAN de procéder à un examen à mi-parcours de la réalisation de la Vision 2025 de la Communauté de l'ASEAN, d'identifier les problèmes en suspens et de rechercher des solutions appropriées, tout en définissant les nouvelles orientations et en améliorant l'efficacité des mécanismes de coopération dirigés par le bloc, contribuant ainsi à renforcer le rôle central de l'ASEAN dans une architecture régionale ouverte, transparente et basée sur des règles.

Dans un contexte marqué par des évolutions complexes et imprévisibles dans le monde, Pham Binh Minh a souligné la nécessité de renforcer l’unité et la solidarité de l’ASEAN. Le bloc doit encore améliorer sa capacité à saisir les opportunités et les défis découlant de la quatrième révolution industrielle pour diffuser le message d’une communauté dynamique axé sur le développement durable et inclusif.

En ce qui concerne le pilier politique-sécurité, le Vice-PM vietnamien a appelé à vulgariser les valeurs, les principes et les normes de conduite généralement acceptés dans la région.

Dans le même temps, il a insisté sur la nécessité d’intensifier le dialogue, d’instaurer la confiance et de créer un environnement propice aux négociations d’un Code de Conduite en Mer Orientale (COC) efficace et conforme au droit international, dont la Convention des Nations Unies sur le Droit de la mer de 1982 (CNUDM 1982).

Selon lui, il faut également maintenir le rôle central et directeur de l’ASEAN dans les processus de coopération pour la paix, la sécurité et la stabilité dans la région.

NDEL