Le PM vietnamien appelle tous les pays à « s'engager sérieusement et à prendre leurs responsabilités » afin de protéger la paix et la stabilité sur la Mer Orientale

Dimanche, 03 novembre 2019 à 20:45:28
 Font Size:     |        Print
 

Le PM Nguyên Xuân Phuc à la séance plénière du 35e Sommet de l'ASEAN, le 2 novembre à Bangkok, en Thaïlande. Photo : VGP.

Nhân Dân en ligne - Le Premier ministre (PM) vietnamien Nguyên Xuân Phuc, les autres dirigeants de l'ASEAN et le secrétaire général de l'ASEAN, ont assisté, le 2 novembre à la séance plénière du 35e Sommet de l'ASEAN tenu à Bangkok, en Thaïlande.

Au cours de la réunion, les dirigeants ont discuté des moyens de bâtir une communauté de l'ASEAN plus forte, centrée sur les personnes, ne laissant personne de côté et tournée vers l'avenir.

Les dirigeants régionaux ont également échangé leurs points de vue sur l'avenir de l'ASEAN sous le thème « Faire progresser le partenariat pour la durabilité » afin d'améliorer la durabilité dans la région dans toutes ses dimensions.

Dans son discours prononcé lors de la séance plénière, le PM Nguyên Xuân Phuc a souligné qu'il importait de défendre la solidarité et l'unité de l'ASEAN et de construire une architecture régionale ouverte, transparente et régie par des règles.

Le chef du Gouvernement vietnamien a demandé aux autres pays membres de l’ASEAN d’aider le Vietnam à s’acquitter avec succès de son rôle de présidence de l’ASEAN en 2020, en contribuant à l’édification de la communauté de l’ASEAN grâce à un développement durable et à un partenariat étendu avec les partenaires de l’Association.

Il a souligné que devant les développements complexes dans la région et dans le monde, les pays devaient avoir une voix commune, construisant une structure régionale ouverte, transparente et fondée sur le droit, et apportant une contribution effective à la paix et à la stabilité dans la région et dans le monde entier.

En ce qui concerne la question de la Mer Orientale, le PM Nguyên Xuân Phuc a souligné que le maintien d'un ordre respectant le droit international était la condition préalable à la paix et à la stabilité en Mer Orientale.

Les récents incidents graves survenus dans les eaux de la région et du Vietnam et violant gravement le droit international ont donné de grandes leçons à l'ASEAN, selon le dirigeant vietnamien.

Exprimant son inquiétude face à la fragilité de la sécurité et de la stabilité sur la Mer Orientale, Nguyên Xuân Phuc a appelé à « des engagements sérieux et à la responsabilité » de la part de tous les pays de la région afin d'éviter que de tels incidents ne se reproduisent.

Le Vietnam est déterminé à protéger résolument et systématiquement le droit international dans les relations internationales en général et dans la question de la Mer Orientale en particulier, a affirmé Nguyên Xuân Phuc.

NDEL