Sommet de l’ASEAN : Le PM vietnamien participe au 16e Sommet ASEAN-Inde

Dimanche, 03 novembre 2019 à 20:58:16
 Font Size:     |        Print
 

Le PM vietnamien Nguyên Xuân Phuc au 16e Sommet ASEAN-Inde. Photo : VGP.

Nhân Dân en ligne - Poursuivant les programmes du 35e Sommet de l’ASEAN et des réunions connexes en cours en Thaïlande, le Premier ministre (PM) vietnamien Nguyên Xuân Phuc et son homologue indien Narendra Modi et des dirigeants de l’ASEAN ont participé le 3 novembre au 16e Sommet ASEAN-Inde.

S’exprimant à ce sommet, Nguyên Xuân Phuc a partagé des évaluations des dirigeants sur des évolutions positives dans le partenariat stratégique ASEAN-Inde , tout en soulignant qu’en 2020, les deux parties entreront dans une nouvelle phase de coopération avec le Plan d’action pour la période 2021-2025 ; devront s’intéresser davantage à la promotion de la coopération efficace dans les domaines d’intérêt commun comme le développement de l’économie maritime et des ressources humaines de qualité pour répondre aux exigences de l’économie numérique et de l’essor touristique.

Le chef du gouvernement vietnamien a insisté sur l’importance de maintien de la sécurité et de la stabilité dans les zones maritimes et les océans dont la Mer Orientale-la ligne de navigation maritime importante du monde. Il a aussi affirmé de nouveau la position de principe de l’ASEAN sur la Mer Orientale, soulignant la promotion du dialogue, l’instauration de la confiance, la formation et le partage des normes dans la conduite, la mise en œuvre de la Déclaration sur la conduite des parties en Mer Orientale (DOC) et la création des conditions propices aux négociations d’un Code de conduite en Mer Orientale (COC) conforme au droit international.

De son côté, le Premier ministre indien Narendra Modi a partagé ses inquiétudes profondes sur les évolutions complexes en Mer Orientale dont les activités de militarisation, des actes allant à l’encontre du droit international en mer. Il a souligné le soutien de la position de l’ASEAN appelant le respect du droit international dont la Convention des Nations Unies sur le droit de la mer de 1982 (CNUDM 1982) ainsi que des efforts de l’élaboration du COC, en conformité avec le droit international.

Lors du sommet, les dirigeants ont jugé très développées les relations économiques entre l’ASEAN et l’Inde, avec un chiffre d’affaires bilatérales enregistré de 80,8 milliards de dollars en 2018. Des investissements directs indiens aux pays de l’ASEAN ont atteint 1,7 milliard de dollars.

Ils ont convenu de continuer à accélérer la coopération efficace, sur l’esprit de la Déclaration de Dehli approuvée lors du Sommet de célébration du 25e anniversaire des relations ASEAN-Inde, notamment dans les échanges commerciaux, l’investissement, la coopération maritime, la sécurité maritime, la connexion et le développement des infrastructures de communication, l’économie numérique, l’éducation, la formation, le tourisme…

VNA/NDEL