Le PM participe au 7e Sommet ASEAN – États-Unis et au 14e Sommet d’Asie de l’Est

Mardi, 05 novembre 2019 à 09:56:57
 Font Size:     |        Print
 

Le Premier ministre Nguyên Xuân Phuc (5e à partir de la droite) et les chefs des délégations au 7e Sommet ASEAN – États-Unis. Photo : VNA.

Nhân Dân en ligne - Le Premier ministre (PM) vietnamien Nguyên Xuân Phuc a participé le 4 novembre au 7e Sommet ASEAN – États-Unis, dans le cadre du 35e Sommet de l’ASEAN et conférences connexes en Thaïlande.

Dans son discours, le chef du Gouvernement vietnamien a salué les engagements des États-Unis à l’égard de l’ASEAN, souhaitant qu’ils soutiennent le rôle central de l’ASEAN dans la formation d’une structure régionale axée sur les règles.

Indiquant que l’ASEAN était le 4e marché à l’export des États-Unis et que les États-Unis étaient le 3e partenaire commercial de l’ASEAN et le 2e investisseur étranger dans la région, Nguyên Xuân Phuc a appelé les investisseurs américains à participer aux projets de développement des infrastructures et de l’énergie en Asie du Sud-Est.

Soulignant l’importance de la Mer Orientale ainsi que la responsabilité des nations pour la ligne maritime importante traversant cette zone, le Premier ministre vietnamien a réitéré la position de l’ASEAN sur la Mer Orientale, réaffirmée en juillet dernier par les ministres des Affaires étrangères des pays membres. Il a déclaré que tous les pays et parties avaient la responsabilité de contribuer à la défense de la paix, à la consolidation de la stabilité, à la promotion du dialogue, au renforcement de la coopération, en vue de la paix, de la coopération, du développement et de la prospérité en Mer Orientale.

En tant que président de l’ASEAN en 2020, le Vietnam s’engage à continuer d’œuvrer pour développer les relations entre l’ASEAN et les États-Unis pour la paix, la stabilité et la coopération, a-t-il affirmé.

Lors du Sommet, le conseiller américain à la Sécurité nationale, Robert O'Brien, a transmis aux dirigeants de l’ASEAN une lettre du Président Donald Trump affirmant les engagements des États-Unis à l’égard de l’ASEAN et saluant la Vision de l’ASEAN sur l’Indo-Pacifique. Robert O'Brien a également affirmé que son pays collaborerait plus étroitement avec l’ASEAN dans les mécanismes fondés et guidés par le bloc régional.

Au nom de l’ASEAN, le Premier ministre laotien, Thoongloun Sisoulith, a affirmé les avancées des relations entre l’association régionale et les États-Unis, notamment dans l’économie et les échanges entre habitants... Les pays de l’ASEAN ont par ailleurs réaffirmé leur soutien à la libéralisation du commerce, à la primauté du droit. Ils ont appelé les puissances à faire preuve de retenue, à ne pas laisser les différences, notamment dans le secteur du commerce, affecter négativement la région.

S’agissant de la situation internationale et régionale, Robert O'Brien a réitéré la position de son pays, son opposition aux actions empêchant les activités économiques légales en mer ou qui ne respectaient pas la souveraineté et les droits souverains des nations, le droit international en Mer Orientale. Selon lui, les Etats-Unis souhaitent que les pays de l’ASEAN promeuvent la solidarité et l’unanimité, que les parties fassent preuve de retenue, règlent les différends par la voie pacifique en respectant la Déclaration sur la conduite des parties en Mer Orientale (DOC), et parviennent rapidement à un Code de conduite (COC) efficace et conforme au droit international, dont la Convention des Nations Unies sur le droit de la mer de 1982 (CNUDM).

* Le Premier ministre Nguyên Xuân Phuc a participé le 4 novembre au 14e Sommet d’Asie de l’Est (EAS), dans le cadre du 35e Sommet de l’ASEAN et conférences connexes en Thaïlande.

Le Premier ministre Nguyên Xuân Phuc (8e à partir de la droite) et les chefs des délégations au 14 Sommet d’Asie de l’Est. Photo : VNA

Lors du Sommet, le chef du gouvernement vietnamien a souligné l’importance de l’EAS qui constituait un Forum de dialogue et de coopération pour la paix, la stabilité et la sécurité de la région. Il a affirmé son soutien pour l’EAS et appelé à promouvoir le respect du droit international.

Exprimant ses préoccupations devant les affaires qui allaient à l’encontre du droit international en Mer Orientale et pouvaient affecter la paix, la stabilité, la sécurité, la sûreté et la liberté de navigation et de survol, Nguyên Xuân Phuc a appelé les nations à renforcer le dialogue, à instaurer la confiance, à établir et partager les normes de conduite, à appliquer rigoureusement la Déclaration sur la conduite des parties en Mer Orientale (DOC) et à élaborer un Code de conduite (COC) efficace et conforme au droit international, pour la paix, la coopération et le développement en Mer Orientale.

Lors du Sommet, les dirigeants ont adopté une déclaration sur la lutte contre la drogue et la criminalité transnationale, la promotion du développement durable.

Pour la Mer Orientale, la plupart des pays ont appelé à faire preuve de retenue, à ne pas complexifier la situation, à respecter le droit international, dont la Convention des Nations Unies sur le droit de la mer de 1982 (CNUDM de 1982). Ils ont également souligné l’importance de l’application complète de la DOC, de l’élaboration rapide d’un COC efficace et conforme au droit international, dont la CNUDM de 1982, entre l’ASEAN et la Chine.

VNA/NDEL