WEF : le Vietnam comme un « phare » dans la réponse à l'épidémie Covid-19

Mercredi, 01 avril 2020 à 12:41:31
 Font Size:     |        Print
 

Capture d'écran.

Nhân Dân en ligne - Le Forum économique mondial (WEF) a pris en haute considération les efforts du Vietnam dans la réponse efficace à la maladie respiratoire aiguë grave causée par nCoV, qui est estimé comme un « phare » en matière de mesures et solutions convenables dans le contexte des ressources limitées.

Le site web du Forum économique mondial (WEF) a publié, le 30 mars, un article du journaliste britannique Sean Fleming, évaluant la réponse efficace du Vietnam à Covid-19. Cet article a identifié que le virus du SARS-CoV-2 qui causait le Covid-19 était actuellement un défi pour de nombreux pays à travers le monde, notamment la stupéfaction des systèmes de soins de santé de nombreux pays développés.

Le journaliste Sean Fleming a déclaré que le Vietnam savait très tôt le risque de propagation de cette épidémie, ainsi que son ravage à l'égard d’un pays en développement. C’est pourquoi le Vietnam agit rapidement, en prenant des décisions correctes et à temps opportun.

Selon Sean Fleming, le Vietnam s'est concentré sur des mesures qui sont sous son contrôle et a reçu les félicitations de la communauté internationale. Ce pays asiatique a également lancé une série d'initiatives pour empêcher la propagation du virus dès le 1er février, comme la suspension de tous les vols au départ et à destination de la Chine, la fermeture temporaire des écoles après la Fête du Nouvel An lunaire, etc.

Deux semaines plus tard, les responsables de la santé ont également rapidement appliqué des mesures de quarantaine pendant 21 jours dans la province de Vinh Phuc, où les travailleurs sont retournés au Vietnam du Wuhan, en Chine (épicentre de l’épidémie).

L'auteur de l'article a mentionné une série de mesures du Vietnam, y compris la quarantaine obligatoire de 14 jours pour toute personne à l'entrée, l'annulation de tous les vols étrangers, l’isolement des personnes infectées de Covid-19 et la recherche de toutes personnes qui sont en contact avec un patient infecté.

En outre, les vietnamiens ont une conscience élevée de la surveillance, en reflétant activement des mauvais actions et comportements aux autorités tels que le partage de fausses nouvelles et informations concernant le virus du SRAS-CoV-2.

Sean Fleming a hautement apprécié la qualité de vie des habitants de ce pays qui s'est considérablement améliorée au cours des deux dernières décennies. De 2002 à 2018, la politique de transformation économique a permis de sortir plus de 45 millions d'habitants vietnamiens de la pauvreté. Le produit intérieur brut (PIB) a plus que doublé pour atteindre plus de 2.500 dollars en 2018, avec le taux de croissance du PIB de 7,1%. La santé nationale a également enregistré de nombreuses bonnes réalisations, parmi lesquelles l'espérance de vie est passée de 71 en 1990 à 76 en 2015.

Le journaliste Fleming a affirmé que malgré des ressources limitées, le Vietnam semblait avoir maîtrisé cette épidémie.

NDEL

  Partager cet article

AUTRES ACTUS: