Le Vietnam et l'Australie pourraient mener le développement conjoint d’un vaccin contre le Covid-19

Jeudi, 16 avril 2020 à 20:16:58
 Font Size:     |        Print
 

Le Vice-Premier ministre et ministre des Affaires étrangères Pham Binh Minh. Photo : VGP.

Nhân Dân en ligne - Le Vice-Premier ministre et ministre des Affaires étrangères (AE) du Vietnam, Pham Binh Minh, a eu le 16 avril un entretien téléphonique avec la ministre australienne des AE Marise Payne pour discuter de la coopération bilatérale et régionale dans le contexte du développement complexe de la pandémie de Covid-19.

Pham Binh Minh a fait un exposé sur les efforts récents déployés par le Vietnam et l'ASEAN pour lutter contre la pandémie, soulignant l'importance de la coopération régionale et internationale, y compris la coopération ASEAN-Australie.

Il a hautement apprécié les efforts déployés par les deux pays pour maintenir régulièrement et efficacement les canaux de contact à tous les niveaux malgré cette période difficile et a suggéré que les deux parties continuent de favoriser la coopération par le biais des mécanismes existants afin de maintenir un rythme de développement positif du partenariat stratégique Vietnam-Australie.

De son côté, Marise Payne a apprécié les initiatives et le rôle du Vietnam en tant que président actuel de l'ASEAN, affirmant que son pays souhaitait resserrer ses liens avec le Vietnam dans la lutte contre la pandémie aux niveaux bilatéral et multilatéral. Elle a remercié le Gouvernement vietnamien d'avoir offert des services médicaux aux citoyens australiens touchés par le virus.

Les deux dirigeants sont convenus de poursuivre les échanges, les informations et le partage d'expériences dans les travaux de prévention et de contrôle du Covid-19, y compris la recherche et le développement communs d’un vaccin et la production de fournitures et d'équipements médicaux.

Ils sont également convenus de convoquer une réunion annuelle entre les deux ministères des AE au 3e trimestre de cette année en Australie ou sous forme de vidéoconférence pour discuter des mesures visant à renforcer le partenariat stratégique, en mettant l'accent sur la coopération dans les soins de santé, la sécurité alimentaire et l'atténuation des impacts socio-économiques causés par la pandémie.

Les deux parties sont également convenues de continuer à renforcer la coordination et le soutien mutuel dans les enceintes multilatérales, en particulier les mécanismes dirigés par les Nations Unies et l'ASEAN, et sur les questions régionales et internationales d'intérêt commun, y compris le maintien de la paix, de la stabilité et de la sécurité en Mer Orientale sur la base du respect du droit international, en particulier de la Convention des Nations Unies sur le droit de la mer de 1982.

NDEL