Times of India : « Fais cela comme le Vietnam »

Vendredi, 03 juillet 2020 à 17:40:07
 Font Size:     |        Print
 

L'article « Fais cela comme le Vietnam » publié sur le journal « Times of India ».

Nhân Dân en ligne – Le journal « Times of India » a pris en haute considération les performances impressionnantes du Vietnam dans la prévention et la lutte contre le Covid-19.

Le Vietnam est hautement apprécié par la communauté internationale pour ses bonnes réalisations dans le contrôle rapide et efficace du Covid-19. Ces bons résultats permettent le Vietnam de se reprendre à la nouvelle normalité et d’attirer les investissements d’entreprises multinationales désireuses de réorganiser leur chaîne d’approvisionnement.

Le journal « Times of India » vient de publier un article sur les réalisations remarquables du Vietnam au premier semestre 2020, qui est considéré comme une année spéciale dans le monde.

Selon l’article, le Vietnam a mené à bien la lutte contre l’épidémie de Covid-19. Avec une population de 97 millions d’habitants et une frontière commune partagée avec la Chine, mais jusqu’à présent, le Vietnam ne compte que plus de 350 cas de SARS-CoV-2 et aucun décès. Après avoir contrôlé la pandémie, le Vietnam a pu retourner rapidement à la nouvelle normalité et attirer de gros investissements de sociétés multinationales qui cherchent à réorganiser leurs chaînes d’approvisionnement.

Les règlements du blocus et de la distanciation sociaux au Vietnam ont moins d’impact sur les entreprises lorsque le gouvernement a autorisé les usines et les entreprises à reprendre leurs activités. Même avant la pandémie de Covid-19, le Vietnam avait été un exemple lumineux de part de marché d’exportation en Asie au cours des 5 dernières années. En conséquence, la croissance économique du pays était toujours à 7%.

Alors que d’autres économies enregistreraient une forte diminution en 2020, la Banque asiatique de développement (BAD) estime toujours que la croissance du produit intérieur brut du Vietnam pourra atteindre à 4,1%.

Renuka Bisht, auteur de cet article, a déclaré que la « clé » du Vietnam dans la lutte contre le Covid-19 et la croissance économique était une bonne gestion et les expériences du Vietnam, ceux qui contribuaient à minimiser ses faiblesses et à maximise sa force.

Dans le contrôle du Covid-19, les installations médicales du Vietnam ne sont pas aussi abondantes et modernes que celles de ses pays voisins dans la région. Si la pandémie éclate à des centaines de milliers de personnes infectées, le système de santé du Vietnam sera sûrement surchargé. Le Vietnam ne compte qu’environ 8 médecins pour 10 000 habitants. Ce nombre est supérieur que celui de l’Inde, mais ne peut se comparer à la moyenne de 22 médecins au Brésil ou 26 médecins aux États-Unis. Alors, comment un pays en développement aux ressources limitées comme le Vietnam peut-il préparer et empêcher si bien la pandémie ?

Il s’agit du patriotisme qui a permis de mobiliser l’ensemble de la population vietnamienne pour lutter contre l’épidémie sous la direction correcte et efficace du gouvernement. Aujourd’hui, les Vietnamiens se sentent fiers pour ses efforts dans le contrôle du Covid-19.

La capitale vietnamienne de Hanoi pourra profiter des plans de relance économique après la pandémie de Covid-19 pour remédier aux faiblesses des infrastructures qui entravent l’intégration des entreprises domestiques dans les chaînes de valeur mondiales. Mais la réalisation la plus notable, qui a marqué le Vietnam dans la scène internationale, est l’accord de libre-échange entre l’Union européenne et le Vietnam (EVFTA) ratifié en juin.

Dans les temps à venir, le Vietnam devra faire face à des risques tels que l’évaluation de l’ensemble de la chaîne d’approvisionnement avant de bénéficier d’un droit de douane nul dans le cadre du système de préférences généralisées (SPG).

« Pour changer le futur, Hanoi prend des mesures dans la création des liens et la planification d’un changement à long terme. Avec une telle vision, l’EVFTA sera sûrement un succès », a déclaré l’auteur Renuka Bisht.

NDEL