Toutes les activités menées à l’archipel des Paracels (Hoàng Sa) sans l'autorisation du Vietnam sont nulles et non avenues

Vendredi, 07 août 2020 à 19:44:18
 Font Size:     |        Print
 

La porte-parole du ministère vietnamien des Affaires étrangères, Lê Thi Thu Hang. Photo : NLD.

Nhân Dân en ligne - L’introduction par la Chine de l’archipel des Paracels (Hoàng Sa) dans sa liste des zones où les navires qui y naviguent doivent faire l’objet d’un contrôle technique viole la souveraineté vietnamienne sur cet ensemble d'îles et n'est pas propice au maintien d'un environnement pacifique, stable et coopératif en Mer Orientale.

C’est ce qu’a déclaré la porte-parole du ministère vietnamien des Affaires étrangères, Lê Thi Thu Hang, lors d’une conférence de presse tenue le 6 août à Hanoï.

La position constante du Vietnam est que toute activité menée sur son archipel des Paracels (Hoàng Sa) sans son autorisation porte atteinte à sa souveraineté et est nulle et non avenue, a-t-elle souligné.

* Concernant la date prévue pour la 53e conférence des ministres des Affaires étrangères de l’ASEAN, la porte-parole Lê Thi Thu Hang a indiqué que tout serait mis en œuvre pour que cette réunion annuelle puisse se dérouler début septembre.

* À propos du rapatriement de ressortissants vietnamiens bloqués à l’étranger en raison de la pandémie de COVID-19, Lê Thi Thu Hang a précisé que plus de 80 vols avaient été effectués pour rapatrier plus de 21 000 Vietnamiens de plus de 50 pays et territoires. Les vols de ce genre continuent à être organisés dans les temps à venir compte tenu des demandes des ressortissants vietnamiens et des capacités d’accueil des installations de quarantaine du pays, a-t-elle noté.

NDEL