Coopération dans la lutte contre la résistance aux antibiotiques

Vendredi, 27 novembre 2020 à 16:20:10
 Font Size:     |        Print
 

La signature du mémorandum de coopération sur la prévention et la lutte contre la résistance antibiotique au Vietnam pour la période 2021-2023. Photo: VGP

Nhân Dân en ligne - Le Département de l'examen médical et de la gestion des traitements relevant du ministère vietnamien de la Santé, l'Ambassade britannique au Vietnam et le bureau de représentation de GSK Pte Ltd au Vietnam ont récemment signé un mémorandum de coopération sur la prévention et la lutte contre la résistance antibiotique au Vietnam pour la période 2021-2023.

Cet événement fait partie des activités en réponse à la Semaine mondiale de sensibilisation aux antibiotiques.

Il s'agit d'une coopération médicale significative qui accompagne la stratégie à long terme et le plan d'action national sur la résistance aux antibiotiques du Vietnam, ainsi que les initiatives du gouvernement britannique pour soutenir les pays en développement dans la lutte contre la résistance aux antibiotiques.

Par le biais d'un protocole d'accord, le ministère de la Santé du Vietnam, l'ambassade britannique et GSK se sont engagés à mettre en œuvre des activités de coopération pour atteindre un objectif commun de contribuer à la lutte contre la résistance aux antibiotiques au Vietnam.

Aux termes de ce document, les programmes de coopération comprendront l'appui à l'amélioration des capacités des agents de santé (médecins, pharmaciens) en matière de résistance aux antibiotiques et de prescription d'antibiotiques appropriée dans les infections respiratoires communautaires, la fourniture des solutions de soins de santé complètes de la prévention au traitement et l’amélioration de l'accès aux antibiotiques et aux vaccins de qualité internationale, le renforcement de la prise de conscience du fardeau et des conséquences de la résistance aux antibiotiques, et l’amélioration de la connaissance sur l'utilisation appropriée des antibiotiques dans la communauté pour éviter des développements complexes à l'avenir.

« Le gouvernement britannique s'est engagé à accompagner le Vietnam pour résoudre les problèmes de santé tels que la résistance aux antibiotiques via la mise en œuvre des programmes de coopération avec des partenaires stratégiques.

La résistance aux antibiotiques devient une crise sanitaire mondiale et nous devons intensifier nos efforts collectifs pour relever ce défi afin de garantir la santé et le bien-être des générations futures », a déclaré Gareth Ward, ambassadeur britannique au Vietnam.

Le Vietnam est l'un des pays ayant un taux élevé de résistance aux antibiotiques en Asie. Plus particulièrement, les infections respiratoires dans la communauté des pays d'Asie-Pacifique sont en augmentation, qui causent non seulement des maladies, mais aussi un fardeau de traitement médical et une perte économique.

NDEL