Publication d’un livre sur les estampes populaires de Dông Hô

Mercredi, 31 juillet 2019 à 15:52:51
 Font Size:     |        Print
 

Couverture du livre. Photo: NXB Thế giới

Nhân Dân en ligne – Après avoir publié le livre intitulé « les mouvements de peintures populaires de Kim Hoàng », le Musée de la céramique de Hanoi et le Projet de restauration des peintures populaires du Vietnam créé par la collectionneuse d’estampes Nguyên Thi Thu Hoa ont récemment lancé le livre « les mouvements d’estampes populaires de Dông Hô ».

De 300 pages, le livre se compose de 3 chapitres : le village de Dông Hô, les mouvements d’estampes populaires fabriquées à Dông Hô, et les peintures folkloriques sur le bois et le papier.

Plus de 500 photos du livre récemment prises décrivent en détail le village de Dông Hô, les étapes pour fabriquer les estampes de Dông Hô, les estampes connues et peu connues, et le portrait de deux artistes célèbres.

Apparu au Vietnam il y a des siècles, le métier de fabricant d’estampes populaires est typique du village de Dông Hô, commune de Song Hô, district de Thuan Thanh, province de Bac Ninh. Ces estampes populaires sont célèbres pour leurs couleurs vives et leur beauté unique. Elles sont très proches des Vietnamiens et omniprésentes dans les poèmes, chants et œuvres littéraires.

Ces estampes représentent des scènes de la vie à la campagne, et des jeux traditionnels. L'artisan utilise du papier « Do » (papier d'origine végétale) enduit de nacre (Diep), sur lequel il applique les couleurs grâce à des planches de bois.

De nos jours, ce métier artisanal connaît une crise et subit la concurrence des papiers votifs, dont la vente est plus rémunératrice. Les vieux maîtres s’efforcent de sauvegarder le matériel ancien et de transmettre leur savoir. Le renouveau des villages de métier devrait les soutenir dans cette entreprise.

NDEL