Les beaux-arts du Vietnam au tourbillon des nouvelles technologies

Vendredi, 02 août 2019 à 17:23:42
 Font Size:     |        Print
 

Les visiteurs au Musée des Beaux-arts du Vietnam. Photo : http://kinhtedothi.vn

Nhân Dân en ligne - Les réalisations de la révolution industrielle 4.0 ont ouvert aux artistes de nombreux nouveaux moyens d’exprimer les arts comme des nouveaux modes d’accès au public.

Cependant, la révolution industrielle 4.0 pose des défis aux artistes dans la mise à jour des applications scientifiques et techniques. Cette question est abordée à la conférence scientifique intitulée « Effets de la 4e révolution industrielle sur les beaux-arts, la photographie et l’exposition » tenue par le Ministère de la Culture, des Sports et du Tourisme.

Selon la directrice adjointe du Musée des Beaux-arts du Vietnam, Bùi Thanh Mai, il y a de plus en plus de projets, d’expositions et d’œuvres artistiques utilisant la technique numérique et l’internet au contexte de la révolution industrielle 4.0, dont les projets d’arts « Into Thin Air » réalisés en 2016 par l’espace artistique Manzi, l’exposition « Réalité augmentée » organisée en 2018 à l’Espace. Le point commun de ces projets est l’exploitation des applications technologiques pour augmenter l’efficacité vivante à la découverte des œuvres.

Selon le docteur Nguyên Nghia Phuong, professeur associé de l’Université des Beaux-Arts du Vietnam, la formation des beaux-arts fait face au changement rapide des aspects de la vie. Cependant, le système de formation dans ce secteur ne s’adapte pas à tous ces changements.

En général, les établissements de formation dans les beaux-arts devraient réaliser que les changements de la révolution industrielle 4.0 sont comme des signes positifs et avantageux dans l’amélioration de la qualité des produits de formation. Non seulement il faut prendre en compte des changements sur l’élaboration du cursus de formation, des investissements dans les infrastructures, les méthodes de l’enseignement renouvelées, mais il est également nécessaire d’améliorer la qualité des gestionnaires et des professeurs.

NDEL