Des films vietnamiens au Festival international du film de Busan 2019

Mardi, 17 septembre 2019 à 09:32:23
 Font Size:     |        Print
 

Une scène du film Thua Me Con Di (Au revoir mère). Photo : vnexpress.net.

Nhân Dân en ligne - Cinq longs métrages, deux courts métrages et trois projets du Vietnam sont sélectionnés pour le Festival international du film de Busan (BIFF) qui se tiendra en octobre.

C'est la première fois que le Vietnam a autant de films sélectionnés pour ce Festival, l'un des plus importants en Asie. Quatre d'entre eux n'ont pas encore été diffusés.

Les cinq longs métrages sont Thua Me Con Di (Au revoir mère), Rom, Anh Trai Yêu Quái (Mon frère embêtant), Bac Kim Thang (La douceur du foyer) et Bi Mât Cua Gio (Le secret du vent).

Deux courts métrages vietnamiens ont également fait leur entrée cette année: « Ngot, Man » (Sucré, salé) de Duong Diêu Linh dans la catégorie Court métrage asiatique et « Hay Thuc Tinh va San Sang » (Être éveillé et prêt) de Pham Thiên An dans la catégorie Introduction aux courts métrages.

Trinh Thi Minh Ha, a présenté un documentaire intitulé « Oublier le Vietnam » (Forgetting Vietnam).

Dans la section des projets, "Skin of Youth" de Nguyên Phuong Anh, Picturehouse de Nguyên Vo Nghiêm Minh et « Cuoc San Tan Nhan » (La chasse cruelle) de Nguyên Huu Tuân ont été sélectionnés pour le concours.

Le Festival international du film de Busan aura lieu du 3 au 12 octobre dans la ville de Busanen République de Corée. Il mettra en vedette 303 films de 85 pays, avec 97 longs métrages et 23 courts métrages en première mondiale.55 films de plus de 20 pays et territoires seront sélectionnés pour la catégorie « Une fenêtre sur le cinéma asiatique ». Les deux meilleurs films de la Busanrecevront le prestigieux prix Kim Jiseok, qui récompense les nouveaux talents du cinéma asiatique, à hauteur de 10 000 dollars.

Les deux films gagnants seront choisis par le membre du jury iranien Mohsen Makhmalbaf, le directeur du programme de Busan, Huh Moon yung, et le réalisateur malaisien Tan Chui Mui.

Les films ont une chance de remporter le prestigieux Prix Kim Jiseok, qui encourage la croissance de nouveaux talents du cinéma asiatique avec un prix monétaire de 10 000 de dollars pour chaque lauréat.

NDEL