Ninh Binh

Séminaire « Rôle des Commissions nationales de l’UNESCO dans la préservation des héritages culturels et naturels pour un développement durable »

Jeudi, 05 décembre 2019 à 10:46:49
 Font Size:     |        Print
 

Les représentants prennent la photo souvenir. Photo : Minh Duy/NDEL.

Nhân Dân en ligne – Les héritages culturels et naturels jouent un rôle important dans le développement de la société, de l’économie et de la communauté, en créant une grande motivation pour le tourisme et les moyens de subsistance des habitants.

C’est pourquoi le séminaire international « Rôle des Commissions nationales de l’UNESCO dans la préservation des héritages culturels et naturels pour un développement durable » a été tenu, le 5 décembre dans le complexe de tourisme écologique de Trang An (Ninh Binh), sous les auspices de la Commission nationale de l’UNESCO du Vietnam, en coordination avec le Comité populaire de la province de Ninh Binh.

Cet événement a enregistré la présence des secrétaires généraux des Commissions nationales de l’UNESCO de la République de Corée, du Japon, de la Mongolie et des Philippines, et de nombreux représentants d’Ambassades et d’organisations internationales au Vietnam.

« Les héritages contiennent non seulement diverses connaissances en matière d’histoire, mais également des ressources visant à promouvoir le développement socio-économique de chaque communauté », a affirmé Cung Duc Han, secrétaire général adjoint de la Commission nationale de l’UNESCO du Vietnam.

Selon Michael Croft, représentant en chef du bureau de l’UNESCO au Vietnam, il existe encore plusieurs questions dans la préservation des héritages culturels et naturels, par exemple les chanegments climatiques, les activités productives de l’homme, les ressources financières, etc. Notamment, le monde doit s’affronter à de nombreuses questions compliquées comme la guerre et le conflit. Il est donc nécessaire de créer une coordination étroite entre les Commissions nationales afin d’intensifier l’échange d’expériences et de mettre en oeuvre de manière synchronisée des mesures visant à harmoniser les trois objectifs dans le processus de développement durable, que sont (1) la préservation des héritages, (2) le développement économique et (3) la promotion de la société.

Michael Croft, représentant en chef du bureau de l’UNESCO au Vietnam. Photo : Minh Duy/NDEL.

Il s’agit d’un événement important, en conformité avec l’Agenda 2030 de développement durable, avec les 17 objectifs, qui était adopté en septembre 2015 par l’Assemblée générale de l’ONU. D’ajouter que le Vietnam a toujours été parmi les premiers pays dans la mise en œuvre réussie des programmes et des activités de l’UNESCO ces derniers temps.

Uyanga Sukhbaatar, secrétaire général de la Commission nationale de l’UNESCO de la Mongolie. Photo : Minh Duy/NDEL.

Le Vietnam compte 27 patrimoines culturels enregistrés par l’UNESCO. La préservation et la valorisation des héritages culturels et naturels doivent aller de pair avec le développement socio-économique dans le sens de développement durable. Pourtant, chaque type de patrimoine nécessite des méthodes de sauvegarde différentes. C’est pourquoi ce séminaire est considéré comme une bonne occasion de partager d’expériences internationales dans la préservation des patrimoines culturels et naturels.

À cette occasion, Uyanga Sukhbaatar, secrétaire général de la Commission nationale de l’UNESCO de la Mongolie, a présenté des réalisations de son pays dans la sauvegarde de patrimoines comme le bassin d’Ubs Nuur, le paysage culturel de la vallée de l’Orkhon, la grande montagne Burkhan Khaldun, l’ensembles de pétroglyphes de l'Altaï mongol, le paysage de la Dauria, etc. À noter que cette responsable mongolienne a souligné l’importance de l’éducation de jeunes générations à propos de la sauvegarde des patrimoines.

MINH DUY/NDEL