Pham Binh Minh assistera à la 14e réunion des ministres des Affaires étrangères de l'ASEM

Vendredi, 13 décembre 2019 à 20:25:13
 Font Size:     |        Print
 

Le Vice-Premier ministre et ministre des Affaires étrangères Pham Binh Minh. Photo : baoquocte.vn.

Nhân Dân en ligne - Le Vice-Premier ministre et ministre des Affaires étrangères du Vietnam, Pham Binh Minh, assistera à la 14e réunion des ministres des Affaires étrangères de l'ASEM (FMM 14) qui se tiendra les 15 et 16 décembre à Madrid, en Espagne.

La FMM 14 sera placée sous le thème « Asie et Europe : Coopération pour l’efficacité du multilatéralisme ». Il s'agit de la conférence la plus importante de 2019, une occasion pour les ministres des Affaires étrangères (AE) de discuter et de proposer des mesures pour promouvoir le rôle de l'ASEM dans la promotion de la coopération multilatérale, la connectivité Asie-Europe et la promotion du droit international, de relever les défis mondiaux, de maintenir la paix, la sécurité, la stabilité, la coopération et le développement du monde et des deux continents. Les ministres des AE de l'ASEM approuveront la Déclaration du président de la conférence.

Après plus de 2 décennies d'adhésion à l'ASEM, le Vietnam est toujours un membre actif, dynamique et responsable, marquant des étapes importantes dans le parcours de développement de l'ASEM.

Le Vietnam a organisé avec succès le Sommet ASEM 5 en 2004, ainsi que 5 conférences ministérielles dans les domaines de l'économie en 2001, de la technologie - information en 2006, de la diplomatie en 2009, de l'éducation en 2009, du travail en 2012. Il a également mis sur pied de nombreuses initiatives dans des domaines spécialisés dans le cadre de la priorité de l'ASEM.

De plus, le Vietnam a participé à la proposition, promouvant deux fois l'expansion des membres de l'ASEM (lors du Sommet ASEM 5 et 2004 et de la 9e réunion des ministres des AE de l'ASEM en 2009). Il a, avec les membres de l’ASEAM, a adopté divers documents et décisions importants dans la direction du processus de coopération de l'ASEM tels que la « Déclaration de Hanoi sur un partenariat économique plus étroit avec l'ASEM » et la « Déclaration de l'ASEM sur le dialogue interculturel et civilisationnel », « Recommandations sur l'amélioration de la méthode de travail de l’ASEM ».

Jusqu'à présent, le Vietnam est considéré comme l'un des membres les plus actifs du Forum avec 26 initiatives proposées et 29 initiatives coparrainées dans plusieurs domaines telles que la culture, la santé, le transport, la sécurité énergétique, la sécurité alimentaire, les changements climatiques, les sciences et les technologies, le tourisme, l’économie, la croissance verte, la sécurité sociale, l’économie numérique.

Le Vietnam est l'un des principaux pays à avoir initié et maintenu le premier mécanisme de coopération de l'ASEM sur la gestion des ressources des eaux. Le « Dialogue de l'ASEM sur le développement durable », axé sur la coopération sous-régionale dans les zones côtières Mékong-Danube, a contribué à renforcer la coopération sous-régionale du Mékong au niveau interrégional.

Le Forum Asie-Europe (ASEM) a été créée le 1er mars 1996 à l'initiative de Singapour et de la France, avec le soutien actif de 26 dirigeants asiatiques-européens, notamment ceux de l'ASEAN. Il s'agit d'un Forum informel pour les chefs d'État et de Gouvernement des pays membres de l'ASEM, les dirigeants de l'Union européenne et le Secrétariat de l'ASEAN. L'objectif de l'ASEM est de créer « un nouveau partenariat intégral entre l'Asie et l'Europe pour une croissance plus forte » et d'améliorer « la compréhension mutuelle entre les peuples des deux continents et d'établir un dialogue étroit entre partenaires égaux ».

À travers 5 extensions, l'ASEM a porté ses membres de 26 à 53 (22 en Asie et 31 en Europe), dont 4 membres permanents du Conseil de Sécurité des Nations unies, 12 pays du G20, 4 pays BRICS, représentant 60% de la population mondiale et contribuant à hauteur de plus de 55% des échanges, de 65% du PIB et de 75% du tourisme mondial.

NDEL