Nguyên Ai Quôc - Hô Chi Minh: La 3ème partie 1920-1924

Mardi, 10 juin 2014 à 21:24:03
 Font Size:     |        Print
 

Nguyên Ai Quôc assista au 18e Congrès du Parti Socialiste Français réuni à Tours (décembre 1920). Photo: Musée Hô Chi Minh de Hanoï.

Nhân Dân en ligne - En 1920, dans les Thèses sur les questions nationale et coloniale de Lénine publiées dans L'Humanité, Nguyên Ai Quôc trouva la voie de la libération nationale de la classe prolétarienne.

En décembre 1920, il assista au 18e Congrès du Parti Socialiste Français réuni à Tours où les membres d'élite prirent la décision de fonder le Parti communiste et d'adhérer à la IIIe Internationale. Nguyên Ai Quôc fut de ceux-là et devint donc l'un des fondateurs du Parti Communiste Français et en même temps le premier communiste vietnamien. Ce fut là un tournant décisif dans la pensée de Hô Chi Minh - du patriotisme au socialisme, et au communisme.

Le 18e Congrès du Parti Socialiste Français réuni à Tours (décembre 1920). Photo : Musée de Hô Chi Minh de Hanoï.

Après le Congrès de Tours, en octobre 1921, Nguyên Ai Quôc et des révolutionnaires algériens, tunisiens, marocains, malgaches... fondèrent l'Union inter-coloniale et éditèrent, en 1922, le Paria. De ses articles écrits durant les années 1921-1925 accusant les crimes colonialistes, propageant le marxisme-léninisme et l'internationalisme prolétarien, Nguyên Ai Quôc rédigea le célèbre Procès de la colonisation française, paru en 1925.

Photo: Musée Hô Chi Minh de Hanoï.

En juin 1923, il arriva en Russie, assista la conférence de l'Internationale paysanne (octobre 1923), au Ve Congrès de l'Internationale communiste (juillet 1924), au IVe Congrès de l'Internationale de la Jeunesse, au IIIe Congrès de l'Internationale des Femmes, au Ille Congrès du Syndicat rouge Internationale, au Ier Congrès du Secours rouge international...

Nguyên Ai Quôc assista au Ve Congrès de l'Internationale communiste (juillet 1924). Photo: Musée Hô Chi Minh de Hanoï.

Nguyên Ai Quôc et des révolutionnaires africaines aux URSS. Photo: Musée Hô Chi Minh de Hanoï.