Vers une coopération accrue entre le Yunnan (Chine) et les localités vietnamiennes

Jeudi, 24 octobre 2019 à 09:32:30
 Font Size:     |        Print
 

Le Vice-PM vietnamien Vuong Dinh Huê (à droite), et le secrétaire adjoint du Comité du PCC du Yunnan, Wang Yubo, le 23 octobre à Hanoi. Photo : VGP.

Nhân Dân en ligne - Le Parti et l’État vietnamiens prennent toujours en haute estime leurs relations d’amitié et de coopération avec le Parti et l’État chinois.

C’est ce qu’a déclaré le Vice-Premier ministre (PM) du Vietnam Vuong Dinh Huê, en recevant le 23 octobre à Hanoi le secrétaire adjoint du Comité du Parti communiste chinois (PCC) de la province du Yunnan, Wang Yubo.

Le Vice-PM Vuong Dinh Huê a affirmé la volonté du Vietnam de promouvoir une coopération plus étroite avec les localités chinoises avec lesquelles il partage des frontières communes, à fortiori la province du Yunnan. Il a jugé nécessaire pour les deux parties de multiplier les échanges de délégations de haut rang et les échanges populaires, ainsi que de dynamiser la coopération bilatérale dans le tourisme, la culture, les sciences et les technologies.

Le Vietnam, a-t-il poursuivi, souhaite se coordonner étroitement avec la Chine dans la mise en œuvre efficace des accords et conceptions de haut niveau déjà conclus afin de consolider la confiance politique mutuelle et d’approfondir la coopération mutuellement avantageuse. Le Vice-PM Vuong Dinh Huê a aussi souligné l’importance de régler de façon satisfaisante les problèmes existants entre les deux pays sur la base du droit et du respect mutuel des intérêts légitimes.

Le Vice-PM Vuong Dinh Huê a profité de cette occasion pour demander à la partie chinoise de continuer à faciliter l’accès des produits agricoles vietnamiens au marché chinois.

Pour sa part, le secrétaire adjoint du Comité provincial du PCC du Yunnan, Wang Yubo, a déclaré que sa province attachait toujours de l’importance à ses relations avec le Vietnam. Le Yunnan est prêt à devenir une porte d’entrée vers la Chine pour les pays d’Asie du Sud, a-t-il ajouté.

Wang Yubo a aussi souligné la volonté du Yunnan de valoriser l’efficacité des mécanismes de coopération existants avec le Vietnam afin de porter les échanges commerciaux bilatéraux au-delà des 4,2 milliards de dollars en 2018.

Il a suggéré aux deux parties de moderniser les infrastructures de transports routier et ferroviaire sur le couloir économique Kunming-Hanoi et de faire de la province vietnamienne de Lào Cai (au Nord-Ouest) une zone commerciale transfrontalière Vietnam-Chine.

Le dirigeant du Yunnan s’est enfin engagé à créer les meilleures conditions possibles aux importations des produits agricoles vietnamiens vers sa province.

Durant son séjour au Vietnam, le secrétaire adjoint du Comité provincial du PCC du Yunnan, Wang Yubo, devrait participer à la 9e Conférence du couloir économique Kunming - Lào Cai - Hanoi - Hai Phong - Quang Ninh, ainsi qu’à des activités de promotion de la coopération entre sa localité et la province vietnamienne de Yên Bai (au Nord du Vietnam).

À noter qu’il s’agit de la 3e fois depuis le début de cette année qu’un dirigeant du Yunnan se rend au Vietnam pour une visite de travail.

Le vice-ministre vietnamien des Affaires étrangères Nguyên Minh Vu (à droite) et le secrétaire adjoint du Comité provincial du PCC du Yunnan, Wang Yubo. Photo : BQT.

* Le même jour, le secrétaire adjoint du Comité provincial du PCC du Yunnan, Wang Yubo, a rencontré le vice-ministre vietnamien des Affaires étrangères Nguyên Minh Vu.

Les deux responsables se sont réjouis du développement vigoureux de la coopération entre le Yunnan et les localités vietnamiennes dans des domaines aussi divers que l’économie, le tourisme, l’agriculture, la culture, l’éducation et les échanges populaires. Cela a contribué significativement à la promotion du partenariat de coopération intégrale Vietnam-Chine dans l’intérêt des deux peuples.

Nguyên Minh Vu et Wang Yubo sont convenus que le Yunnan et les localités vietnamiennes devaient maintenir les échanges de délégations à tous les échelons et poursuivre leur collaboration étroite dans la mise en œuvre des conceptions communes des hauts dirigeants des deux pays. Ils ont décidé d’établir un mécanisme de rencontre annuelle entre les deux parties et d’élargir la coopération bilatérale dans de nouveaux domaines.

Les deux responsables ont jugé nécessaire d’assurer l’efficacité de la gestion frontalière afin d’édifier une frontière vietnamo-chinoise de paix, d’amitié, de coopération et de développement.

NDEL