Son La : les mangues de Yên Châu conquièrent des marchés étrangers

Dimanche, 02 juin 2019 à 17:06:53
 Font Size:     |        Print
 

Des visiteurs du Festival de la mangue de Yên Châu 2019. Photo : NDEL.

Nhân Dân en ligne - Les mangues du district de Yên Châu, province septentrionale de Son La du Vietnam, ont été officiellement exportées vers les marchés américain, britannique, australien et chinois, marquant une étape importante de l’exportation des produits agricoles clés de cette localité.

Dans la matinée du 1er juin, le district de Yên Châu a organisé une cérémonie pour annoncer l’exportation de ses spécialités : les mangues de la récolte de cette année vers quatre marchés clés. C'est notamment la première fois que les mangues Son La sont exportées aux États-Unis et au Royaume-Uni, deux marchés très exigeants avec des critères stricts. La cérémonie s'est déroulée dans le cadre du Festival des mangues de Yên Châu 2019.

En 2019, la production de mangues de Son La continue à obtenir des résultats satisfaisants. Avec environ 15 700 hectares de culture de manguiers, la production devrait atteindre environ 35 500 tonnes, dont le volume éligible aux exportations dépassera 7 500 tonnes. Jusqu'à présent, la province de Son La a écoulé plus de 15 000 tonnes de mangues fraîches, dont plus de 2 500 tonnes exportés.

Prenant la parole lors de cet événement, le président du Comité populaire du district de Yên Châu, Hà Nhu Huê, a fait savoir que les mangues étaient l'un des produits agricoles principaux du district. Le district compte maintenant plus de 1 560 ha de mangues, avec une production de près de 7 200 tonnes.

Le premier lot d'exportation de mangue de Yên Châu a été chargé dans trois conteneurs, contenant des fruits de taille moyenne, pesant chacun 0,8 à 1,1 kg, achetés par la société Green Path Vietnam pour être transférés à des partenaires situés aux États-Unis par voie aérienne.

Le premier lot d'exportation de mangue de Yên Châu. Photo : NDEL.

Immédiatement après la cérémonie, trois wagons porte-conteneurs partaient avec plus de 90 tonnes de mangues de Yên Châu vers la Chine. 10 tonnes de mangues locales seront également exportées aux États-Unis et au Royaume-Uni. En outre, plus d'une tonne de mangues ont été envoyées à Hanoi pour vérification et seront exportées en Australie si elles répondent aux normes d'importation.

Plus d'un mois après la première expédition de mangues vietnamiennes aux États-Unis, quatre provinces du delta du Mékong ont participé à l'exportation de mangues sur ce marché, à savoir Dông Thap, Vinh Long, An Giang et Tiên Giang. Yên Châu est la cinquième localité du pays et la première du Nord à exporter des mangues sur ce marché à fort potentiel.

S'exprimant lors de la cérémonie, le vice-ministre de l'Agriculture et du Développement rural, Lê Quôc Doanh, a vivement félicité Son La pour avoir activement organisé l'événement.

« On peut dire que les produits locaux ont répondu aux exigences strictes de marchés exigeants. Actuellement, Son La compte plus de 60 000 arbres fruitiers, en tête dans le Nord et au deuxième rang dans le pays en termes de superficie cultivée. Son La fait également un excellent travail en connectant des scientifiques, des entreprises et des agriculteurs, tout en assurant de manière proactive et efficace une promotion du marché afin de créer les conditions permettant aux agriculteurs et aux entreprises d'écouler des fruits de manière efficace », a-t-il déclaré.

Il a également annoncé que les mangues vietnamiennes avaient été exportées vers 40 pays et territoires du monde, notamment le Japon, la République de Corée, Taiwan (Chine), l'Union européenne, l'Australie, les États-Unis, le Royaume-Uni et le Canada. La mangue est le sixième fruit du Vietnam officiellement exporté aux États-Unis, après le fruit du dragon, le ramboutan, le longane, le litchi et la pomme étoile.

Le Festival des mangues de Yên Châu 2019 se déroule du 31 mai au 2 juin avec des stands présentant des produits agricoles et artisanaux locaux et avec des activités attrayantes.

NDEL