Vietnam-Chine : promouvoir la coopération dans l’agriculture

Lundi, 14 octobre 2019 à 15:26:56
 Font Size:     |        Print
 

Le PM vietnamien Nguyên Xuân Phuc (à droite) et le ministre chinois de l'Agriculture et des Affaires rurales Han Changfu, le 14 octobre à Hanoi. Photo : Trân Hai/NDEL.

Nhân Dân en ligne - Le Vietnam et la Chine devraient dynamiser leur coopération agricole afin d’équilibrer la balance commerciale bilatérale.

C’est ce qu’a déclaré le Premier ministre (PM) du Vietnam Nguyên Xuân Phuc, en recevant ce lundi à Hanoi le ministre chinois de l’Agriculture et des Affaires rurales Han Changfu, en visite de travail au Vietnam.

Le PM Nguyên Xuân Phuc s’est réjoui du bon développement des relations d’amitié et de coopération Vietnam-Chine ces derniers temps, notamment dans l’agriculture et le commerce de produits agricoles.

Les échanges commerciaux entre les deux pays n’ont cessé d’augmenter. Le Vietnam reste toujours le premier partenaire commercial de la Chine au sein de l’ASEAN, a noté le PM Nguyên Xuân Phuc.

Saluant les bons résultats du récent entretien entre les ministères de l’agriculture du Vietnam et de la Chine, le PM Nguyên Xuân Phuc leur a proposé de poursuivre une coopération étroite et efficace dans l’agriculture et le développement rural.

Le chef du Gouvernement vietnamien a aussi jugé nécessaire de renforcer la collaboration entre les deux ministères dans le développement des sciences et des technologies agricoles. Il a souhaité bénéficier du soutien de la Chine dans la formation des techniciens agricoles.

Le PM Nguyên Xuân Phuc a souligné l’importance de mettre en œuvre efficacement le Protocole d’accord sur le relâchement des géniteurs et la protection des ressources aquatiques dans les eaux du Golfe du Bac Bo, signé en janvier 2017 entre le ministère vietnamien de l’Agriculture et du Développement rural et le ministère chinois de l’Agriculture. Selon lui, il importe aussi d’accélérer la mise en place d’une ligne téléphonique rouge Vietnam-Chine pour traiter les affaires survenant de manière impromptue en matière de pêche hauturière.

Pour sa part, le ministre chinois de l’Agriculture et des Affaires rurales Han Changfu a affirmé la volonté de son ministère de promouvoir une coopération plus étroite avec le ministère vietnamien de l’Agriculture et du Développement rural, à fortiori dans l’application des technologies avancées et la transformation des produits agricoles. Cela sera d’autant plus significatif que les deux pays célébreront les 70 ans de l’établissement de leurs relations diplomatiques l’année prochaine.

Entretien entre les ministres vietnamien et chinois de l'Agriculture. Photo : VNA.

* Le même jour, le ministre chinois de l’Agriculture et des Affaires rurales Han Changfu s’est entretenu avec son homologue vietnamien Nguyên Xuân Cuong.

Lors de l’entretien, le ministre vietnamien Nguyên Xuân Cuong a indiqué que la Chine était l’un des premiers débouchés des produits agricoles du Vietnam. Les deux pays disposent de grandes opportunités pour stimuler leurs échanges dans ce domaine, a estimé Nguyên Xuân Cuong.

Le ministre vietnamien a suggéré aux deux pays de se coordonner étroitement dans le développement des sciences et des technologies au service de la résilience aux changements climatiques et de la transformation des produits agricoles.

Le ministre chinois Han Changfu, de son côté, a hautement apprécié les progrès importants du Vietnam dans le secteur agricole. La Chine, a-t-il poursuivi, est prête à coopérer étroitement avec la partie vietnamienne dans l’agriculture, l’amélioration des infrastructures au service du développement rural et la transformation alimentaire.

S’agissant des évolutions complexes de la peste porcine africaine, le ministre Han Changfu a souligné le souhait de son pays d’accélérer la coopération transfrontalière, notamment avec le Vietnam, dans la prévention et la lutte contre cette épizootie.

Partageant le même point de vue que son homologue chinois, le ministre vietnamien a demandé aux deux parties d’intensifier les échanges d’informations et d’expériences dans la lutte contre la peste porcine africaine, la chenille légionnaire d'automne ou la cicadelle brune.

Afin de stimuler les échanges commerciaux agricoles Vietnam-Chine, les deux ministres sont convenus de multiplier les rencontres entre les entreprises à travers des foires et expositions commerciales.

Remerciant la Chine d’avoir facilité l’accès de plusieurs produits agricoles vietnamiens sur son marché, le ministre Nguyên Xuân Cuong a appelé la Chine à continuer à simplifier les formalités nécessaires pour que huit fruits vietnamiens, dont le durian et la patate douce, puissent être exportées en grande quantité en Chine.

Les deux ministres ont décidé d’organiser leur prochaine réunion début 2020, dont l’accent sera mis sur l’application des progrès scientifiques et technologiques, la connexion entre les entreprises vietnamiennes et chinoises dans la transformation alimentaire et le développement du marché agricole, le développement des zones rurales, l’adaptation aux changements climatiques et les mesures de contrôle des épidémies transfrontalières.

* Toujours lundi, le ministre chinois de l’Agriculture et des Affaires rurales Han Changfu a assisté au Forum de coopération Vietnam-Chine dans la production et la consommation de thé et de café.

NDEL

  Partager cet article