Le Vietnam participe au 9e Forum de Xiangshan en Chine

Mardi, 22 octobre 2019 à 11:11:55
 Font Size:     |        Print
 

Vue générale de l’ouverture du Forum de Xiangshan, le 21 octobre à Pékin, en Chine. Photo : VNA.

Nhân Dân en ligne - Une haute délégation militaire du Vietnam, conduite par le général Ngô Xuân Lich, ministre de la Défense, participe au 9e Forum de Xiangshan, qui s'est ouvert ce lundi 21 octobre à Pékin.

Le forum, qui a pour thème « Maintenir l'ordre international et promouvoir la paix dans la région Asie-Pacifique », attire des centaines de dirigeants de la défense et de l'armée ainsi que des experts de nombreux pays et organisations du monde.

S'exprimant lors de la deuxième séance plénière portant sur la gestion des risques de sécurité en Asie-Pacifique, le général Ngô Xuân Lich a déclaré qu'il existait de nombreux facteurs complexes et imprévisibles dans les domaines de la politique et de la sécurité qui posent de nombreux problèmes et risques en matière de sécurité.

Pour bien les gérer, il a appelé à faire respecter le droit et le respect mutuel dans les relations internationales ainsi que dans le règlement des différends, à valoriser la responsabilité des pays puissants et l’efficacité des mécanismes de coopération bilatéraux et multilatéraux dans l’établissement de la confiance et la gestion de la sécurité dans la région, à régler les différends par des moyens pacifiques, dans l’esprit du partenariat et dans le sens de la responsabilité à l’égard de la communauté.

En ce qui concerne la situation en Mer Orientale, Ngô Xuân Lich a déclaré que cette région abritait de nombreux risques pour la sécurité en raison de nombreux facteurs, notamment la concurrence entre les pays puissants, les conflits souverains, les problèmes de sécurité non traditionnels.

La situation dans cette zone maritime s’évolue encore de manière complexe. Si elle n'est pas résolue correctement, la paix et la stabilité de la région seront affectées, la confiance entre les pays sera érodée et les efforts de coopération dans la région seront entravés, a-t-il souligné.

Le ministre a mis l'accent sur la position du Vietnam consistant à soutenir et à protéger la liberté de la circulation, la sécurité et la sûreté de la navigation maritime et aérienne, conformément au droit international.

Le Vietnam persiste dans sa politique de résolution de ce problème par des mesures pacifiques, conformes au droit international et à la pratique internationale, dont la Convention des Nations Unies sur le droit de la mer de 1982, a-t-il déclaré.

La question de la Mer Orientale doit être traitée par des moyens pacifiques, sans recourir à la force ni menacer d’y recourir, conformément au droit international et dans le respect des intérêts légitimes de chaque pays, dans l'esprit de partenariat et la responsabilité à l'égard de la communauté, a souligné Ngô Xuân Lich, ajoutant que le Vietnam s'engage, de concert avec les autres pays, à encourager la coopération afin de faire de la Mer Orientale une zone maritime de paix, de stabilité et de développement, pour les intérêts de tous les pays dans et hors de région.

Dans son discours, Ngô Xuân Lich a également affirmé que la sécurité et la stabilité de la Chine et des pays de l'ASEAN étaient inséparables. C’est pourquoi les deux parties doivent respecter et renforcer leur coopération dans tous les domaines, dont la défense et la sécurité constituaient les piliers importants.

« Le Vietnam estime les contributions importantes de Chine à la coopération au développement, au règlement des problèmes de sécurité mondiaux et régionaux, aux mécanismes de coopération proposés par l’ASEAN ainsi qu'aux propositions et initiatives visant à maintenir un environnement de paix et de stabilité, pour l'intérêt de chaque pays et de toute la région. », a-t-il dit.

Selon le responsable, les questions en suspens dans les relations Vietnam-Chine doivent être systématiquement réglées, conformément aux accords conclus entre les dirigeants et répondant ainsi aux aspirations des deux peuples et contribuant à la paix, à la stabilité et au développement de la région.

En tant que président de l’ASEAN en 2020 et membre non permanent du Conseil de Sécurité des Nations Unies pour 2020-2021, le Vietnam salue l’appui concret et la coopération de tous les pays pour qu’il puisse s’acquitter de ses nouvelles fonctions.

À l'occasion du 10e anniversaire de la fondation de la réunion des ministres de la défense de l'ASEAN élargie (ADMM ), le Vietnam propose à édifier une Vision stratégique de sécurité en Asie-Pacifique, qui servira une base pour orienter les cadres et objectifs de coopération dans le futur.

Le Forum de Xiangshan est organisé chaque année pour discuter des questions de sécurité régionale. Ce forum de cette année devrait durer jusqu’au 22 octobre.

VNA/NDEL

  Partager cet article