Nikkei : le Vietnam deviendrait le centre de l'agriculture en Asie

Jeudi, 31 octobre 2019 à 11:11:06
 Font Size:     |        Print
 

Dans une usine d’Ola située à Dông Nai. Photo : nhipcaudautu.vn

Nhân Dân en ligne - Dans le contexte de la guerre commerciale entre les États-Unis et la Chine, Olam, une entreprise agricole internationale basée à Singapour, a identifié le Vietnam comme son centre d'exportation pour l'Asie, y compris vers la Chine. Cette stratégie est réalisée à travers une zone de culture du poivre au Centre du Vietnam, selon un article de Nikkei.

En 2016, Olam a acheté un terrain à Gia Lai (dans les Hauts Plateaux du Centre, Tây Nguyên) pour y cultiver des variétés de poivre résistantes aux températures et à l’humidité.

Comme prévu, l'entreprise récoltera le premier lot en 2020. L'objectif est d'atteindre 2 000 tonnes/an d'ici 2024. Après la récolte, le produit sera expédié vers une usine de traitement située dans le sud de la province de Dông Nai et exporté dans le monde entier, a fait savoir Nikkei

Actuellement, le Vietnam représente environ 40% de la production et environ 60% du commerce mondial du poivre. Le climat et les caractéristiques du sol du Vietnam conviennent parfaitement à la culture du poivre. Le gouvernement vietnamien a identifié ce produit agricole comme un produit d'exportation clé.

Olam a commencé à vendre du poivre au Vietnam en 2004. En 2008, la société a élargi le traitement préliminaire des produits et procédé au traitement en profondeur en 2010.

En mai de l'année prochaine, Olam lancera une usine de traitement du poivre qui doublera sa capacité. Il s’assure un approvisionnement stable en matières premières en exploitant ses propres plantations de poivre.

Olam, qui exporte actuellement dans 67 pays à travers le monde, a choisi le Vietnam pour établir sa base de développement en Asie en raison des compétences élevées de sa main-d'œuvre. L'embauche de travailleurs stimulera le développement technologique et améliorera la productivité du travail.

Selon les recherches d'Olam, le rendement du poivre au Vietnam peut atteindre 3,5 à 5 tonnes/ha, plus élevé que celui en Inde et en Indonésie, où le rendement moyen atteint 0,5 à 1,5 tonne/ha La productivité du café et des autres produits agricoles au Vietnam est également supérieure à celle d’autres pays.

Amit Verma, responsable d'Olam au Vietnam, a déclaré qu’alors que les agriculteurs étrangers ne se préoccupaient que des prix du marché intérieur, les agriculteurs vietnamiens s'intéressaient aux marchés internationaux. Les agriculteurs vietnamiens veulent même connaître la tendance sur le marché de Londres. Les installations de transformation de la noix de cajou bénéficient également de conditions favorables grâce à une main-d'œuvre qualifiée.

En rejoignant l'ASEAN, les produits agricoles vietnamiens peuvent être exportés en franchise de droits vers les pays membres. Cela a incité le géant Nestlé à commencer à produire du café instantané au Vietnam à l’été 2018.

Toujours selon l’article de Nikkei, Charoen Pokphand Foods, le plus grand groupe thaïlandais de Charoen Pokphand, étendra ses installations de transformation du poulet au Vietnam. CP Foods développera également ses activités à l’international.

En 2017, Olam exploitait une usine de traitement d'amandes dans la province de Dông Nai. Cette usine importait des matières premières des États-Unis et les vendait sur le marché chinois. Cependant, la guerre commerciale entre les États-Unis et la Chine a augmenté les droits de douane sur les marchandises en provenance des États-Unis, obligeant la société à transférer ses produits vers l'Australie.

Olam exploite un vaste réseau de centres mondiaux de production et d'exportation pour s'adapter de manière flexible aux conditions changeantes du marché. Au Vietnam seulement, la société dispose de 22 zones de matières premières et installations de traitement. À l'heure actuelle, le nombre d'employés de la société est d'environ 5 000. On prévoit que le nombre d'employés augmentera de 30% d'ici 2021.

La société a pour objectif d'étendre ses activités avec des bénéfices élevés, tels que la production d'épices pour les restaurants au Vietnam, a écrit Nikkei.

NDEL