Interview avec le Héros du travail, l'ingénieur Hô Quang Cua, le « père » du riz ST25

Un grand amour pour le riz du Vietnam

Mercredi, 29 janvier 2020 à 19:58:50
 Font Size:     |        Print
 

Le Héros du travail, l'ingénieur Hô Quang Cua, le « père » du riz ST25. Photo : NDEL.

Nhân Dân en ligne - Le riz ST25, un riz biologique planté à Soc Trang (dans le Delta du Mékong, au Sud), a reçu le premier prix lors du concours « Meilleur riz du monde 2019 » organisé dans le cadre de la 11e Conférence internationale sur le commerce du riz tenu du 10 au 13 novembre 2019 à Manille, aux Philippines. Nous avons eu l’occasion de rencontrer le Héros du travail, l'ingénieur Hô Quang Cua, le « père » du riz ST25.

La rencontre a eu lieu dans son jardin de tamariniers à côté de la zone expérimentale de huit hectares, utilisée pour créer par croisement des variétés de riz parfumées. C'est aussi le lieu de rencontre de nombreux scientifiques vietnamiens et étrangers qui s’intéressent à l'ensemencement du riz.

Incapable de cacher sa passion pour la culture du riz, l’ingénieur Hô Quang Cua a rappelé son histoire : « Il y a plus de 20 ans, lorsque la Thaïlande a annoncé qu'elle avait produit deux variétés de riz parfumé non photosensible qu'elles appelaient des ‘graines d'or’, j'y ai beaucoup réfléchi. S’ils peuvent le faire, pourquoi pas nous ? Cette question allait et venait dans ma tête sans s'arrêter. J'ai commencé à imaginer une variété de riz parfumé pour le Vietnam. Et au début du XXIe siècle, un groupe de recherche sur le riz parfumé de la province de Soc Trang a été créé, et il existe encore aujourd'hui ».

L'hybridation du riz parfumé a été réalisée par ledit groupe après qu'il ait collecté suffisamment de variétés parentales sur la base du croisement et de la sélection pour former de nouvelles combinaisons hybrides. Les variétés parentales ont été collectées à Taiwan (Chine), au Bangladesh, en Thaïlande, à l’Institut international de recherche sur le riz et dans les provinces du Nord et du Sud du Vietnam.

« En 2001, j'ai créé la variété de riz parfumé codée ST3 et l'année suivante, elle a été reconnue par le Ministère de l'Agriculture et du Développement rural comme une partie du système national de variétés de riz. En 2005, ST5, une variété de riz parfumé et tolérante à la salinité est née et a été introduit dans la zone d'élevage de riz et de crevettes de la péninsule de Cà Mau, U Minh Thuong et U Minh Ha », a rappelé Hô Quang Cua.

Il a poursuivi : « En 2007, la variété ST Rouge est née, suivie par la ST Violet en 2010, qui ont marqué le début de la thérapie macrobiotique. En 2009, la variété de riz parfumé ST20 a été sélectionnée avec succès, ouvrant une période de percée du prix du riz parfumé du Vietnam, avec des prix à l'exportation allant de 700 à 900 dollars par tonne. À cette époque, ST20 a également pris la tête des prix sur tous les marchés de riz du Sud-Ouest du Vietnam, avec 20 000 dôngs par kilogramme, dépassant tous les riz aromatiques importés du Cambodge et de Thaïlande ».

La variété ST20, malgré un rendement élevé, est instable face aux conditions météorologiques. Hô Quang Cua et le Dr. Trân Tân Phuong ont beaucoup réfléchi pour créer une nouvelle variété de riz parfumé ST20, avec un cycle de culture de 100 à 105 jours qui puisse être plantée n'importe où dans le Delta du Mékong, malgré les divers régimes hydrologiques.

À partir de 2008, deux nouvelles combinaisons hybrides ont été formées par le groupe, à savoir ST24 et ST25. En 2017, le riz ST24 a remporté le premier prix lors du Festival de riz organisé à Soc Trang. À la fin de cette année, ST24 a figuré dans le Top 3 des meilleurs riz du monde lors de la 9e Conférence internationale sur le commerce du riz tenu à Macao (Chine). En 2019, ST24 et ST25 ont été sélectionné par l’Association des aliments du Vietnam pour participer à la 11e Conférence internationale sur le commerce du riz à Manille, aux Philippines. Tous deux figuraient parmi les meilleures variétés de riz du monde et les juges ont décerné le premier prix à ST25.

Réunir l’élite du ciel et de la terre

Près de 20 ans, une longue route à la recherche de riz parfumé avec un amour persistant pour le riz vietnamien. « Il y avait des périodes vraiment difficiles pour notre équipe », s'est arrêtée Hô Quang Cua un instant, puis a raconté : « Nous avons réussi à sélectionner une variété de riz aromatique mais la mettre en production de masse était toujours un problème. Parce qu'elle était trop nouvelle, comment le public pouvait avoir confiance en lui ? Il fallait donc un financement supplémentaire pour la promotion des semences. Manque d’expérience en investissement, pendant près de dix ans, le prêt s'élevait à plus d’un milliard de dôngs. Il y a dix ans, c'était une grande fortune. Mais, heureusement, après tous ces ennuis, chaque variété de riz parfumé est née et a été testée avec succès dans les champs ».

Tant de sueurs et de larmes coulent dans le riz ! Hô Quang Cua exprime maintenant sa fierté en parlant du ST25 né dans sa ville natale. Il ne cache pas son bonheur : « Soc Trang est non seulement une indication géographique de premier plan du riz parfumé vietnamien, mais il est connu depuis longtemps par de nombreux commerçants de riz étrangers. Le riz de Soc Trang a été enregistré il y a plus de 100 ans, le riz Bai Xao (nom d’une destination bien connue à Soc Trang), ainsi que le riz Go Công, étaient célèbres à Hong Kong (Chine), une destination de transit pour exporter du riz vers l’Europe ».

Le ST25 a donc été imprégné des caractéristiques spéciales du sol de Soc Trang et a hérité des qualités des anciennes variétés de riz du Delta du Mékong.

Avec toute une vie consacrée aux grains de riz, l'ingénieur Hô Quang Cua a indiqué : « Je souhaite que ST25 conserve toujours sa qualité de riz délicieux. Pour ce faire, les riziculteurs ainsi que les entreprises de transformation et d'exportation de riz devraient unir leurs forces pour préserver sa qualité. Cultivons le riz avec le cœur, et aussi la même chose dans le commerce du riz. Nous devons toujours garantir la qualité du riz aux consommateurs vietnamiens et étrangers pour établir une confiance durable ».

La prospérité de l'industrie de la production de riz et des riziculteurs commence par un tel amour et une telle croyance !

NDEL

  Partager cet article

AUTRES ACTUS: