L'UE s'est engagée à dépenser 232 millions d'euros pour l’effort mondial de lutte contre le Covid-19

Mardi, 25 février 2020 à 21:05:55
 Font Size:     |        Print
 

Deux soldats portent des masques à l'extérieur de l'église du Duomo (Milan, Italie), qui vient de fermer en raison de l'éclosion de Covid-19. Photo : Reuters.

Nhân Dân en ligne - La Commission européenne (CE) a annoncé le 24 février un nouveau plan d'aide de 232 millions d'euros pour promouvoir la préparation, la prévention et le confinement du Covid-19. Dans cette somme, 114 millions d'euros seront accordés à l’Organisation mondiale de la Santé (OMS).

Le programme aidera à détecter et à diagnostiquer, à fournir des soins de santé aux personnes contaminées et à prévenir la propagation de la maladie durant cette période. L’aide de l’UE sera divisée en quatre parties, dont la plus grande partie (114 millions d'euros) sera destinée à aider l'OMS, en particulier pour la préparation et la riposte aux maladies dans le monde. Une partie de l'aide sera immédiatement allouée à différents domaines, le reste sera décaissé dans les mois suivants.

La présidente de la CE, Ursula von der Leyen, a déclaré qu’alors que le nombre d'infections continuait d'augmenter, la santé publique était la priorité numéro un. Que ce soit pour accroître la préparation en Europe, en Chine, ou ailleurs, la communauté internationale devait agir ensemble. L'Europe était toujours prête à jouer un rôle de premier plan.

Janez Lenarcic, commissaire chargé de la gestion des crises et coordinateur européen de la réaction d'urgence, a déclaré qu’avec plus de 2 600 personnes décédées, il n'y avait pas d'autre choix que de se préparer à tous les niveaux. Le nouveau paquet d'aide de l'UE soutiendrait l'OMS et financerait l'objectif de veiller à ce que les pays dotés de systèmes de santé plus faibles ne soient pas laissés pour compte. L'objectif de l'UE était de prévenir l'épidémie au niveau mondial.

La commissaire européenne à la santé et à la sécurité alimentaire, Stella Kyriakides, a déclaré que dans le contexte des flambées épidémiques rapides, la CE était prête à accroître son soutien. En conséquence, une délégation d'experts du Centre européen de prévention et de contrôle des maladies et de l'Organisation mondiale de santé se rendrait en Italie cette semaine pour aider les responsables de ce pays.

Étant donné que la situation de l'épidémie du Covid-19 en Italie est préoccupante, la CE intensifie ses efforts pour aider les pays membres à se préparer, à prévenir et à réagir.

Le nombre de cas de Covid-19 en Italie a grimpé

Lors d'une conférence de presse tenue le 24 février, le chef de l'Agence italienne de protection civile, Angelo Borrelli, a déclaré que l'Italie avait confirmé 219 infections au Covid-19, dont cinq étaient mortes et une s'était rétablie. Plus tôt, au matin du 23 février, l'Italie avait enregistré 132 cas et 1 décès.

Selon Angelo Borrelli, 91 cas d'infection sont mis en quarantaine à domicile. Avec 167 cas et quatre décès, la Lombardie, dans le Nord de l'Italie, était la zone la plus touchée par l'épidémie de Covid-19 en Italie.

La situation épidémique en Italie inquiète les autres pays européens. Des responsables autrichiens ont déclaré que si le contrôle de la frontière italienne était nécessaire, une réunion aurait lieu pour évaluer et analyser la situation.

NDEL

  Partager cet article