De bonnes perspectives pour le riz vietnamien sur le marché de l'UE à la suite de l'élargissement des quotas

Jeudi, 10 septembre 2020 à 16:33:47
 Font Size:     |        Print
 

Photo d'illustration : NDEL.

Nhân Dân en ligne - Selon Nguyên Nhu Cuong, directeur du Département de la Production végétale, les produits vietnamiens à base de riz devraient avoir de bonnes perspectives lorsqu'ils pénètreront le marché de l'Union européenne (UE), en raison de l'élargissement du quota d'exportation de riz.

Selon l'accord de libre-échange UE-Vietnam (EVFTA), l'exportation de riz parfumé vers le marché de l'UE bénéficie d’un quota préférentiel de 30 000 tonnes, équivalent à 1,2 % du volume de riz parfumé de la région du delta du Mékong. Ce qui augure de grandes opportunités pour son exportation vers ce marché exigeant.

À condition que les entreprises locales soient en mesure de se conformer à toutes les règlementations fixées par les importateurs de l'UE, l'exportation de 30 000 tonnes de riz parfumé et de 80 000 tonnes de riz, dans le cadre du quota fixé par l'UE pour le Vietnam, permettra d’augmenter les prix à l'exportation et contribuera à améliorer la valeur globale du riz vietnamien.

En outre, cette initiative contribuera également à faire connaitre les marques vietnamiennes de riz sur le marché international, fournissant ainsi une base solide pour mener des négociations visant à étendre le quota de riz parfumé à destination du marché de l'UE.

Par suite des instructions émises par le Département de la production végétale, l'Association alimentaire du Vietnam a proposé d'ajouter un certain nombre de variétés de riz parfumé à la liste des produits exportés vers ce marché afin de stimuler les exportations.

Le vice-ministre de l'Agriculture et du Développement rural, Lê Quôc Doanh, a fait savoir qu'immédiatement après que le gouvernement a publié un décret sur la certification des variétés de riz parfumé exportées vers l'UE, le ministère de l'Agriculture et du Développement rural a également pris une décision pour instruire les entreprises locales sur les procédures de certification des variétés de riz parfumé exportées vers l'UE.

À l'heure actuelle, trois entreprises ont soumis des demandes au MARD afin de s'enregistrer pour exporter du riz parfumé vers ce marché, l'octroi de toutes les certifications devrait être achevé dans les cinq jours.

Les entreprises qui figurent sur la liste sont donc invitées à soumettre leurs demandes dès que possible afin que le département de la production végétale puisse finaliser toutes les procédures nécessaires afin d'exporter rapidement leurs produits vers l'UE, a souligné le vice-ministre Lê Quôc Doanh.

NDEL