Le Vietnam et la R. de Corée coopèrent dans la production durable du sésame

Vendredi, 09 octobre 2020 à 22:31:58
 Font Size:     |        Print
 

Lors du colloque. Photo : BNA.

Nhân Dân en ligne – Les résultats des recherches sur la production, la transformation et le commerce du sésame par des experts au Vietnam et en République de Corée ont fait l'objet de discussions lors d'un colloque qui a eu lieu les 8 et 9 octobre dans la province de Nghê An (au Centre).

Le Centre national de vulgarisation agricole du Vietnam et l’Institut économique rural de la République de Corée ont coopéré depuis 2019 dans un projet sur la production durable du sésame au Vietnam.

Le sésame est une bonne source d'énergie en raison de sa teneur élevée en graisses saines comme les acides gras polyinsaturés et les oméga-6. Il contient également des fibres, du fer, du calcium, du magnésium et du phosphore, qui aident à augmenter les niveaux d'énergie, ont fait remarquer des scientifiques.

La superficie de culture du sésame au Vietnam s'est fortement contractée ces derniers temps, passant de 54 840 ha en 2015 à 31 180 ha l'an dernier, avec une productivité moyenne de seulement 0,8 tonne par ha. La province de Nghê An possède la plus grande superficie de sésame de la région du centre septentrional avec 3 500 ha.

Selon l'Académie des sciences agricoles du Vietnam, le sésame a été confronté à la concurrence d'autres cultures à plus forte valeur économique. Les politiques de production sont également restées insuffisantes.

Le Département de la production végétale du ministère de l'Agriculture et du Développement rural a donc suggéré que des politiques appropriées soient introduites pour soutenir la production du sésame et qu'une plus grande attention soit accordée à la recherche sur les variétés de sésame ainsi qu'aux mesures techniques.

Selon le département, la chaîne de production, avec l'implication des agences de gestion de l'Etat, des chercheurs, des agriculteurs et des entreprises, doit être plus efficace.

Le vice-président du Comité populaire de Nghê An, Hoàng Hiêu Nghia, a déclaré que le colloque était une bonne opportunité pour renforcer la coopération vietnamo-sud-coréenne et pour faire entrer le sésame de Nghê An sur le marché sud-coréen. Il s’agit également d’une plate-forme pour les parties concernées de discuter des solutions visant à promouvoir une production stable et durable du sésame.

NDEL