ASEAN–R. de Corée : les échanges commerciaux ont été multipliés par 20 fois en 30 ans

Lundi, 25 novembre 2019 à 10:25:15
 Font Size:     |        Print
 

Photo d'illustration : Yonhap/NDEL.

Nhân Dân en ligne – Les échanges commerciaux entre la République de Corée et l’Association des Nations de l'Asie du Sud-Est (ASEAN) ont augmenté de 20 fois depuis les années 80.

Ce chiffre a été annoncé par le Gouvernement sud-coréen au seuil du Sommet commémoratif ASEAN – R. de Corée 2019 qui se tiendra dans la ville de Busan, dans le sud du pays, du 25 au 26 novembre pour célébrer le 30e anniversaire du partenariat de dialogue entre l'ASEAN et la R. de Corée.

Selon le Ministère sud-coréen du Commerce, de l’Industrie et des Énergies et l’Association sud-coréenne du Commerce international, la valeur totale des exportations que la R. de Corée a effectuées vers les dix pays de l’ASEAN a atteint 80 milliards de dollars durant les dix premiers mois de 2019. À l’inverse, la R. de Corée a importé pour une valeur de 47,4 milliards de dollars depuis l’ASEAN, effectuant ainsi un excédent commercial de 32,6 milliards de dollars.

En 2018, la R. de Corée a exporté pour une valeur de 100 milliards de dollars vers l’ASEAN et a fait un excédent commercial de 40 milliards de dollars.

Ces chiffres sont significatifs si l’on fait une comparaison avec 1989. À cette époque-là, les exportations sud-coréennes vers l’ASEAN n’étaient que de 3,9 milliards de dollars tandis que les importations 4,1 milliards de dollars. Ainsi, les échanges commerciaux bilatéraux ont grimpé en flèche durant ces 30 dernières années.

Parmi les pays aséaniens, le Vietnam a enregistré la plus haute croissance du commerce bilatéral avec la R. de Corée. En 1989, le Vietnam n’était que le 59e partenaire commercial de la R. de Corée. En 2018, il s’est hissé au 4e rang.

Connaissant une grande vitesse de croissance, les pays membres de l’ASEAN sont les marchés qui se distinguent dans la région, a constaté un responsable gouvernemental sud-coréen en ajoutant que le commerce entre la R. de Corée et l’ASEAN continuerait sans doute à s’intensifier.

NDEL