Le Vietnam et la République tchèque visent l’objectif d’un milliard de dollars d’échanges commerciaux

Lundi, 25 novembre 2019 à 14:13:54
 Font Size:     |        Print
 

Photo d'illustration : nhadautu.vn

Nhân Dân en ligne – Les opportunités d’affaires entre le Vietnam et la République tchèque sont abondantes. En effet, ces dernières années, les entreprises tchèques ont toujours tenu en haute estime la croissance et le dynamisme de l’économie vietnamienne. Pour eux, le Vietnam est une terre fertile pour les activités de commerce et d’investissement.

La République tchèque se trouve actuellement dans la liste des marchés importateurs à fort potentiel du Vietnam. À l’inverse, le Vietnam est considéré par la République tchèque comme un partenaire commercial important au sein de l’ASEAN.

La République tchèque importe principalement des produits vietnamiens tels que les machines, les matériels électriques, les chaussures, les vêtements et les produits agricoles et sylvicoles.

Lors du Forum d’entreprises vietnamo-tchèques organisé par la Chambre de commerce et d’industrie du Vietnam (VCCI), en collaboration avec l’ambassade tchèque, le ministre tchèque de l’Environnement Richard Brabec a indiqué que la République tchèque considérait le Vietnam comme un marché stratégique et une porte d’entrée importante vers l’ASEAN.

Les entreprises tchèques s’intéressent de plus en plus aux opportunités d’affaires au Vietnam, a-t-il constaté.

Selon Doan Duy Khuong, vice-président de la VCCI, les deux parties peuvent profiter non seulement du partenariat bilatéral mais aussi des partenariats multilatéraux. En tant que membre de l’Union européenne, la République tchèque peut aider les entreprises vietnamiennes à accéder aux marchés européens et vice versa.

L’objectif d’atteindre 1 milliard de dollars de commerce bilatéral dans les temps à venir est tout à fait faisable, a affirmé Doan Duy Khuong.

Pour sa part, le ministre tchèque Richard Brabec a déclaré que la République tchèque était toujours prête à transférer au Vietnam des technologies de gestion de transport urbain, de construction des infrastructures et de développement urbain vert et intelligent afin d’aider le Vietnam à réduire les embouteillages et la pollution de l’air.

Richard Brabec a conduit une délégation de 30 entreprises tchèque au Vietnam pour chercher des opportunités d’investissement et d’affaires. Ces entreprises entendent principalement promouvoir leurs produits et technologies environnementales.

NDEL