Le Vietnam et la République tchèque cherchent à renforcer leur partenariat commercial

Vendredi, 29 novembre 2019 à 11:22:04
 Font Size:     |        Print
 

Séminaire de promotion du commerce entre le Vietnam et la République tchèque, le 28 novembre à Prague. Photo : VNA.

Nhân Dân en ligne - Un séminaire de promotion du commerce entre le Vietnam et la République tchèque s'est tenu le 28 novembre à Prague (République tchèque) pour aider les entreprises des deux pays dans la recherche des opportunités d'investissement et de coopération, contribuant ainsi à promouvoir leur partenariat économique et commercial bilatéral.

Lors du séminaire, le vice-ministre de l'Industrie et du Commerce, Hoàng Quôc Vuong, l'ambassadeur en République tchèque, Hô Minh Tuân, et le vice-président de la Chambre de commerce tchèque, Borivoj Minar, ont salué le développement de l'amitié traditionnelle entre les deux pays grâce aux visites régulières de dirigeants des deux côtés.

Ils sont convenus que les relations bilatérales politico-diplomatiques solides constituaient une base solide pour le partenariat entre les deux pays, en particulier dans les domaines économique et commercial.

Ces deux dernières années, le commerce bilatéral a connu une croissance à deux chiffres, atteignant près de 1,2 milliard de dollars en 2018 et 900 millions de dollars au cours des neuf premiers mois de 2019. Cependant, il n'était pas encore à la hauteur du potentiel des deux pays.

L’ambassadeur Hô Minh Tuân a déclaré qu’avec la signature de l’Accord de libre-échange entre l’Union européenne (UE) et le Vietnam (EVFTA), l’organisation d’activités de mise en relation des entreprises contribuerait à promouvoir la coopération en matière de commerce et d’investissement entre les deux pays.

Le vice-ministre Hoàng Quôc Vuong a fait savoir que les deux gouvernements avaient approuvé la création d'un Comité intergouvernemental destiné à faciliter la collaboration entre les entreprises vietnamiennes et tchèques. Il a souligné la nécessité d'organiser davantage d'activités pour connecter les deux communautés d'affaires.

Il a déclaré que le Vietnam, avec une économie de plus de 300 milliards de dollars et une croissance d'environ 7% par an, disposait d'un potentiel de coopération important avec les investisseurs étrangers, ajoutant que le pays pourrait devenir une passerelle permettant à la République tchèque d'accéder aux 600 millions d’habitants du marché de l'ASEAN. Jusqu’à présent, le Vietnam a signé 13 accords de libre-échange.

Dans le même temps, le vice-président de la Chambre de commerce tchèque, Borivoj Minar, a souligné la nécessité de multiplier les activités pour connecter les entreprises et explorer davantage de possibilités de coopération dans l'industrie et les services.

La partie tchèque est prête à envoyer des délégations commerciales au Vietnam pour rechercher des partenariats, a déclaré Borivoj Minar.

Hoàng Dinh Thang, président de l'Association des Vietnamiens en Europe, a déclaré que la communauté et les entreprises vietnamiennes en République tchèque étaient disposées à aider les entreprises des deux pays à se connecter et à accroître les exportations du Vietnam vers la République tchèque.

Hoàng Quôc Vuong et Borivoj Minar ont souligné l'importance de l'EVFTA dans la promotion du partenariat entre le Vietnam et la République tchèque dans l'avenir. Une fois entré en vigueur, l’accord offrira aux entreprises de l’UE davantage d’opportunités d’investissement au Vietnam, tout en supprimant les taxes sur 85% des marchandises de la République tchèque exportées vers le Vietnam.

NDEL