Le Vietnam se classe 3e rang en termes d’import-export au sein de l’ASEAN

Mardi, 31 décembre 2019 à 15:40:26
 Font Size:     |        Print
 

Photo d'illustration : tapchicongthuong.vn

Nhân Dân en ligne – Dans ce bloc, le Vietnam se classe au 3e rang en termes d’import-export, après Singapour et la Thaïlande.

La valeur totale des importations et des exportations des marchandises du Vietnam au cours de ces 20 dernières années (2000-2019) a atteint 3 995 milliards de dollars. En particulier, au cours de ces cinq dernières années (2015-2019), le chiffre d’affaires d’import-export du pays s’est élevé à 2 106 milliards de dollars, donc plus important que celui pendant les 15 années précédentes (2000-2014).

En 2001, la valeur totale des importations et des exportations du Vietnam n’a été que de 30 milliards de dollars, un chiffre très modeste. Six ans après, en 2007, celle-ci a atteint 100 milliards de dollars, après que le Vietnam a fait partie de l’Organisation mondiale du commerce.

En 2011, la valeur totale des importations et des exportations a doublé pour atteindre 200 milliards de dollars. En 2015, ce chiffre s’est élevé à 300 milliards de dollars.

En 2017, la valeur totale des importations et des exportations du Vietnam a atteint à 400 milliards de dollars tandis qu’en 2019, celle-ci est parvenue à 500 milliards dollars.

En 2006, le Vietnam s’est classé 50e du monde en termes d’exportations et 44e en termes d’importations.

En 2018, avec ses progrès remarquables, le Vietnam s’est classé au 26e rang en termes d’exportations et au 23e rang en termes d’importations.

Avec ce résultat, le pays figure toujours sur la liste des 30 pays et territoires ayant la plus grande valeur d'importation et d'exportation de marchandises au niveau mondial. Au sein de l’ASEAN, il représente la troisième place, après Singapour et la Thaïlande.

Du déficit commercial à l'excédent commercial.

Actuellement, la balance commerciale des marchandises du Vietnam a atteint un excédent continu après une longue période de déficit. Avant 2011, celle-ci a connu un déficit commercial continu qui s’est élevé à des milliards de dollars, atteignant son sommet de 18,02 milliards de dollars en 2008.

L'excédent de la balance commerciale du pays s’est chiffré à 6,83 milliards de dollars à la fin de 2018 et à 10,94 milliards de dollars au cours des 11 mois de 2019.

Avant, la Chine, les États-Unis, et le Japon étaient les trois partenaires les plus importants du Vietnam. Mais depuis 2013, avec une croissance impressionnante, la République de Corée a dépassé le Japon pour devenir le 3e partenaire commercial du Vietnam.

Le gouvernement vietnamien a fixé son objectif de parvenir à un chiffre d’affaires à l'exportation de 300 milliards de dollars en 2020.

Pour cela, les entreprises vietnamiennes devront renforcer leur coopération et leur partage d’expériences avec les entreprises d'investissement direct étranger, poursuivre la protection des produits vietnamiens, lutter contre les fraudes et créer un environnement des affaires équitable, ouvert et transparent.

De son côté, le gouvernement vietnamien devra aussi améliorer l’efficacité de la coordination entre les ministères et les secteurs, poursuivre la réforme institutionnelle, la réforme des procédures administratives et promouvoir le mécanisme de guichet unique national et de l'ASEAN.

NDEL