Chaussures : le Vietnam veut renforcer ses exportations vers les États-Unis après le COVID-19

Samedi, 30 mai 2020 à 13:46:33
 Font Size:     |        Print
 

Photo d'illustration : http://tapchicongthuong.vn/

Nhân Dân en ligne – Une visio-conférence ayant pour thème « La promotion commerciale des chaussures entre le Vietnam et les Etats-Unis après le COVID-19 » a été tenue le 27 mai à Washington, aux Etats-Unis, dans le but d’aider les producteurs vietnamiens de chaussures à prospecter les opportunités d’affaires sur le marché américain durant et après la pandémie de COVID-19.

L’événement a été organisé par le département de Promotion commerciale du ministère de l’Industrie et du Commerce et le service commercial de l’ambassade vietnamienne aux États-Unis, en collaboration avec la Fédération américaine des distributeurs et des détaillants de chaussures (FDRA), l’Association vietnamienne du cuir, des chaussures et des sacs à main (LEFASO) et le projet LinkSME de l'Agence des États-Unis pour le développement international (USAID).

Il s’agissait de la première conférence de promotion des exportations de chaussures que le ministère de l’Industrie et du Commerce organisait aux Etats-Unis, le premier marché des chaussures vietnamiennes. La conférence a réuni de nombreux distributeurs et détaillants américains, et des organisations et entreprises vietnamiennes en provenance de cinq collectivités locales à savoir Hô Chi Minh-Ville, Hanoi, Hai Phong, Binh Duong, Dông Nai et Hà Nam.

Dans le contexte où les deux pays cherchent à relancer leur économie après le COVID-19, une telle réunion a permis d’aider les entreprises vietnamiennes et les importateurs américains à mieux s’entendre pour parvenir à conclure des contrats commerciaux et à mieux s’adapter aux changements dus au COVID-19.

Les experts américains et vietnamiens participant à la conférence ont donné les plus récentes informations sur le marché américain des chaussures et ont évalué les impacts du COVID-19 sur ce marché afin d’aider les entreprises vietnamiennes à identifier les segments potentiels où s’engager et renforcer leur compétitivité.

De leur côté, les entreprises vietnamiennes ont informé la partie américaine des difficultés qu’elles rencontraient pour exporter vers les États-Unis. Les importateurs américains ont suggéré que les producteurs vietnamiens offrent les produits finis pour qu’ils choisissent avant l’achat. Normalement, les entreprises vietnamiennes produisent les chaussures selon les modèles proposés à l’avance par leurs partenaires américains.

À l’heure actuelle, seule 20% des entreprises vietnamiennes sont capables de prendre en charge la conception de modèles. Faute de capacité financière, les petites et moyennes entreprises vietnamiennes s’efforcent avec peine à satisfaire aux normes commerciales imposés par le marché américain.

Selon le conseiller chargé du commerce de l’ambassade vietnamienne Bui Huy Son, l’ambassade collaborera avec le Conseil d’affaires ASEAN – États-Unis (USABC) pour organiser des événements similaires afin de rapprocher les entreprises vietnamiennes et américaines.

Ces derniers temps, les échanges commerciaux entre les deux pays n’ont cessé d’augmenter, de 1,5 milliards de dollars depuis la signature de l’Accord de commerce bilatéral en 2000 à 75,72 milliards de dollars en 2019. Depuis plusieurs années consécutives, les États-Unis demeurent l’un des importateurs majeurs du Vietnam.

En sens inverse, le Vietnam est le 13e partenaire commercial des États-Unis. Actuellement, les deux pays collaborent pour rendre plus harmonisées et plus durables leurs relations commerciales.

Durant les premiers mois de 2020, les États-Unis sont resté le premier importateur du Vietnam, malgré le COVID-19. Les échanges commerciaux bilatéraux ont atteint 24,92 milliards de dollars, dont 20,16 milliards de dollars d’exportations vietnamiennes, selon le département général des Douanes.

Les chaussures sont un produit phare à l’exportation du Vietnam. En 2019, les exportations de chaussures vietnamiennes ont atteint 18,3 milliards de dollars (+12,8% en glissement annuel). Les États-Unis étaient le premier marché des chaussures vietnamiennes en important pour une valeur de 6,65 milliards de dollars (+14,2%).

Durant le premier trimestre de 2020, les exportations de chaussures vietnamiennes vers le marché américain ont atteint 1,56 milliards de dollars (+10%).

NDEL

  Partager cet article

AUTRES ACTUS: