Les entreprises vietnamiennes et américaines cherchent à renforcer leur partenariat malgré la pandémie de COVID-19

Jeudi, 16 juillet 2020 à 15:57:46
 Font Size:     |        Print
 

Photo d'illustration : baochinhphu.vn

Nhân Dân en ligne – Les entreprises vietnamiennes et américaines se sont réunies le 15 juillet lors d’une téléconférence de promotion des échanges commerciaux afin de chercher des possibilités de partenariat et s’entraider à surmonter la période difficile de la pandémie de COVID-19.

L’évènement a enregistré la participation de l’ambassadeur et chef de la délégation permanente vietnamienne auprès des Nations Unies Dang Dinh Quy, du conseiller commercial vietnamien aux États-Unis Bui Huy Son, du chef du Service de promotion commerciale du ministère vietnamien de l’Industrie et du Commerce Vu Ba Phu, ainsi que des représentants de l’ambassade américaine à Hanoi, de l’agence de soutien au développement des entreprises de l’État de New York, du bureau de promotion de commerce Vietrade à New York et de 80 entreprises des deux pays.

Dans son discours, l’ambassadeur Dang Dinh Quy a apprécié les efforts des entreprises vietnamiennes et américaines pour reprendre leurs échanges après la pandémie.

La crise de COVID-19 a causé de nombreuses difficultés pour les entreprises, mais il existe encore des opportunités à saisir. Dans ce contexte, les organismes compétents des deux pays s’engagent à les aider pour qu’elles puissent se développer et qu’elles contribuent à porter les relations entre les deux pays à une nouvelle hauteur, a affirmé Dang Dinh Quy.

Un tel évènement permet aux entreprises américaines de se renseigner sur le potentiel du Vietnam et aux entreprises vietnamiennes de se rapprocher du marché des États-Unis, a constaté le conseiller commercial vietnamien aux États-Unis, Bui Huy Son.

Les agences de commerce du Vietnam à l’étranger doivent aider les entreprises vietnamiennes à trouver des partenaires américains sans qu’elles n’aient à payer de frais, a annoncé Bui Huy Son.

Durant la pandémie de COVID-19, les activités commerciales internationales ont été interrompues. Le Service de promotion commerciale a collaboré de façon dynamique avec les agences de promotion commerciale vietnamiennes à l’étranger et les organisations de promotion commerciale internationales pour organiser des conférences en ligne, notamment auprès des marchés importants tels que les États-Unis, l’Inde, la Russie et Singapour, réunissant des centaines d’entreprises, selon Vu Ba Phu.

Selon le directeur du bureau de promotion commercial Vietrade à New York, An Thê Dung, en raison de la pandémie de COVID-19, le ministère vietnamien de l’Industrie et du Commerce a dû annuler de nombreuses activités de promotion commerciale périodiques aux États-Unis. Étant donné que de grands évènements tels que la foire des produits de la mer de Boston, la foire des marchandises artisanales de New York et la foire des marques individuelles de Chicago ont été indéfiniment reportés, les entreprises ont en effet perdu des occasions de se rencontrer face à face.

Cependant, les succès du Vietnam dans la lutte contre la pandémie de COVID-19 ont montré que le pays est une destination sure pour les entreprises durant la crise, a dit An Thê Dung.

Durant les cinq premiers mois de 2020, les échanges commerciaux entre les deux pays ont connu une croissance de 4% tandis que les exportations américaines vers le Vietnam ont augmenté de 3%. Il s’agit d’un bon signe qui montre que les flux commerciaux continuent malgré la crise épidémique, a affirmé An Thê Dung en soulignant que le bureau de Vietrade à New York fait tout ce qu’il faut pour aider les entreprises à élargir leurs débouchés et à chercher des partenaires.

Cependant, les défis demeurent importants. De grands producteurs vietnamiens d’équipements médicaux, dont les vêtements et les gants de protection, ont fait savoir qu’ils ne peuvent pas recevoir de nouvelles commandes d’ici à la fin de 2020, car la demande dépasse leurs capacités. Dans le même temps, de nombreuses PME ne trouvent pas de partenaires pour exporter leurs produits.

Les autorités de l’État de New York et le gouverneur Andrew Cuomo sont prêts à aider les entreprises vietnamiennes voulant faire des affaires avec les entreprises de New York, a dit Lauren Merkel, représentante de l’agence de soutien aux entreprises de l’État de New York, Empire State Development.

Daniel Pint, représentant de l’agence de commerce international du département du Commerce des États-Unis, a fourni aux entreprises vietnamiennes des informations sur les entreprises américaines ainsi que sur leurs exigences concrètes concernant les importations. Les opportunités d’affaires avec les entreprises américaines sont nombreuses et la partie américaine s’apprête à coopérer avec des partenaires compétents et qualifiés, a-t-il fait remarquer.

Après l’entrée en vigueur de l’accord de libre-échange entre le Vietnam et les États-Unis, les échanges commerciaux bilatéraux n’ont pas cessé d’augmenter. Selon le département général des Douanes du Vietnam, les échanges commerciaux bilatéraux ont connu une croissance annuelle de 20%, passant de 41,28 milliards de dollars en 2015 à 58,8 milliards de dollars en 2018 et à 75,72 milliards de dollars en 2019, soit 75 fois plus élevés qu’en l’an 2000.

Le Vietnam est actuellement le 16e plus grand partenaire commercial des États-Unis tandis que les États-Unis sont le troisième plus grand partenaire commercial du Vietnam.

Avec une croissance moyenne du PIB qui s’élève à 7% par an et une population de 100 millions de personnes qui aiment les produits de bonne qualité en provenance des États-Unis et de l’Europe, le Vietnam est considéré comme un marché à fort potentiel pour les entreprises américaines qui se lancent dans l’agriculture, les énergies renouvelables, les télécommunications, l’aviation, la finance et la banque.

NDEL

  Partager cet article

AUTRES ACTUS: