L’UKVFTA revêt de l’importance tant pour le Vietnam que pour le Royaume-Uni

Mercredi, 23 décembre 2020 à 14:10:45
 Font Size:     |        Print
 

Photo d'illustration : https://dntm.vn/

Nhân Dân en ligne – Sur son site web, le cabinet d’avocat britannique, Pinsent Masons, constate que la signature de l’Accord de libre-échange entre le Vietnam et le Royaume-Uni (UKVFTA) revêt une importance décisive, car les deux pays souhaitent relancer leurs économies après la pandémie de COVID-19.

Le Vietnam et le Royaume-Uni ont terminé les négociations pour l’UKVFTA le 11 décembre. Il faudra que cet accord soit officiellement signé pour qu’il entre en vigueur à partir du 1er janvier 2021.

Selon Pinsent Masons, l’UKVFTA permettra au Vietnam d’économiser chaque année 114 millions de livres sterling (soit 153 millions de dollars) sur ses exportations vers le Royaume-Uni et 36 millions de livres sterling lorsqu’il importera des produits britanniques sur son sol.

Pour le Royaume-Uni, cet accord constituer son premier pas vers l’adhésion au Partenariat transpacifique global et progressiste (CPTPP), ce qui lui permettra de faciliter son accès au marché mondial après le Brexit.

L’UKVFTA aidera le Vietnam à rétablir sa production après la pandémie de COVID-19 et à signer davantage d’accords de libre-échange qui permettront aux exportateurs d’être exemptés de droits de douane.

De 2010 à 2019, les échanges commerciaux entre les deux pays ont triplé pour atteindre 7,6 milliards de dollars. Profiter de l’élimination de droits de douane pour faire des économies, permettra au Vietnam de surmonter la baisse de la demande mondiale pour les produits manufacturiers.

À cause de la pandémie de COVID-19, plusieurs pays européens ont dû réduire leurs commandes pour les exportations traditionnelles du Vietnam, telles que les produits de textile et d’habillement, les chaussures, les produits électroniques et les accessoires automobiles.

NDEL

  Partager cet article

AUTRES ACTUS: