De nombreuses opportunités pour les investisseurs sud-coréens à Hô Chi Minh-Ville

Jeudi, 13 juin 2019 à 10:42:15
 Font Size:     |        Print
 

Le vice-président du Comité populaire de Hô Chi Minh-Ville, Trân Vinh Tuyên (à droite) et le chef du bureau du budget de l'Assemblée nationale de la République de Corée, Lee Jong-hoo. Photo : voh.com.vn.

Nhân Dân en ligne - Le vice-président du Comité populaire de Hô Chi Minh-Ville, Trân Vinh Tuyên, a reçu le 12 juin dans la mégapole du Sud Lee Jong-hoo, chef du Bureau du budget de l'Assemblée nationale de la République de Corée.

Lors de cette réception, Trân Vinh Tuyên a remercié le Gouvernement, l'Assemblée nationale et le peuple sud-coréens d'avoir toujours considéré le Vietnam comme le principal bénéficiaire de ses aides publiques pour le développement (APD) et un partenaire important de la nouvelle politique orientant vers le Sud du gouvernement sud-coréen.

Il a également affirmé que le partenariat de coopération stratégique entre le Vietnam et la République de Corée se développait rapidement et efficacement. Plus précisément, les échanges commerciaux entre les deux pays ont été multipliés par 90,27 ans après l’établissement des relations diplomatiques. La République de Corée est actuellement le deuxième partenaire commercial et le deuxième fournisseur d’APD du Vietnam.

Selon Trân Vinh Tuyên, Hô Chi Minh-Ville et plusieurs localités sud-coréennes ont régulièrement échangé des délégations et mis en œuvre de nombreuses activités de coopération dans les domaines des arts, de la culture, du tourisme, de l'éducation, de la formation et de la santé.

Hô Chi Minh-Ville entretient des relations de coopération avec 7 localités sud-coréennes. Le Conseil populaire de la ville a également établi des relations de coopération avec les Conseils municipaux d'Incheon et de la ville de Busan.

En ce qui concerne la situation socio-économique de Hô Chi Minh-Ville, Trân Vinh Tuyên a indiqué que les autorités de la ville avaient appliqué de nombreuses solutions technologiques pour résoudre les problèmes environnementaux, tels que les inondations et les embouteillages. Cependant, dans son processus de développement la ville subit également de nombreuses pressions liées à la croissance démographique, notamment sur les services publics, les infrastructures de transport et le logement.

Dans le but du développement durable, de faire de la ville une ville intelligente et de développer une zone urbaine créative à l’Est de la ville, Trân Vinh Tuyên a proposé de promouvoir la coopération avec les localités sud-coréennes dans le transport, l’éducation et la formation, et la santé intelligente. Il s'agit d'une bonne occasion pour les entreprises sud-coréennes de coopérer. La ville s'est engagée à créer les conditions les plus favorables possibles permettant aux entreprises coréennes d'investir à Hô Chi Minh-Ville, a affirmé Trân Vinh Tuyên.

De son côté, le chef du bureau du budget de l'Assemblée nationale de la République de Corée Lee Jong-hoo a fait savoir que la situation économique mondiale évoluait rapidement et était instable, affectant les activités de production et d’investissement des entreprises. Par conséquent, les entreprises sud-coréennes appréciaient toujours l'environnement de l'investissement du Vietnam, en particulier lorsque le pays, et Hô Chi Minh-Ville en particulier, continuait à créer des bonnes conditions pour les investisseurs étrangers, y compris les Sud- Coréennes.

Lee Jong-hoo estime que de plus en plus d’entreprises sud-coréennes allaient investir à Hô Chi Minh-Ville.

À l’heure actuelle, la République de Corée est le 3e investisseur à Hô Chi Minh-Ville avec plus de 1 600 projets, pour un investissement total de plus de 5 milliards de dollars. La ville compte également plus de 80 000 citoyens et 2 000 entreprises sud-coréens.

NDEL